Les Bleus renversent l'Italie

  • A
  • A
Les Bleus renversent l'Italie
@ REUTERS
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Menés 1-0, les Bleus se sont imposés 2-1 en Italie (Valbuena et Gomis).

Europe1.fr vous fait revivre le choc entre l'Italie et la France, à Parme. Ambiance, anecdotes, statistiques, vous allez tout savoir.

90'+3 : C'est terminé ! Les Bleus s'imposent en Italie (2-1), une victoire convaincante, un mois après le match nul en Espagne (1-1). Bousculée dans la première partie de la rencontre, l'équipe de France est revenue à hauteur grâce à un exploit de Valbuena avant de faire la différence grâce à ses hommes frais, Ménez et Gomis. De très bon augure pour la suite. Italie-France : 1-2

86' : Lloris encore sauvé par sa barre ! Le gardien des Bleus est tout heureux de voir la frappe de Giaccherini heurter la barre. L'Italie jette toutes ses forces dans ses dernières minutes...

85' : Ménez remonte toute une moitié de terrain avant de buter sur son coéquipier au PSG, Salvatore Sirigu, qui dévie en corner.

78' : Les Bleus continuent de résister, grâce notamment à la vigilance de Matuidi. Son coéquipier Zlatan Ibrahimovic a lui battu l'Angleterre à lui tout seul, avec un quadruplé (4-2). Et avec quel dernier but...

73' : Valbuena, auteur d'un excellent match, cède sa place à Yoann Gourcuff, qui n'était plus apparu lors des 11 derniers matches des Bleus.

72' : Encore une action 100% Ligue 1 avec la frappe de Gomis stoppée par Sirigu. Sinon, pendant ce temps-là, le meilleur buteur de notre championnat, Zlatan Ibrahimovic, a encore inscrit un but, ce qui fait maintenant un triplé. Et la Suède mène désormais 3-2 contre l'Angleterre.

67' : Gomis donne l'avantage aux Bleus ! A peine entré en jeu, l'attaquant de l'OL est à la réception au deuxième poteau d'un centre-tir de Patrice Evra. A l'origine de cette action, un magnifique débordement de Ménez qui a totalement laissé sur place Florenzi. Le coaching de Deschamps s'est une nouvelle fois révélé payant... Italie-France : 1-2

Gomis donne l'avantage aux Bleus :

64' : Deschamps procède lui aussi à des changements : Ribéry, qui souffre visiblement du dos, cède sa place à Ménez alors que Gomis remplace Giroud. Le match s'est équilibré.

60' : Malgré les nombreux changements, le match n'a pas baissé d'intensité et l'Italie conserve le monopole du ballon. Sinon,pendant ce temps-là, Ibrahimovic continue de marquer. C'est lui qui permet à la Suède de revenir à 2-2 contre l'Angleterre. 

50' : Cesare Prandelli fait tourner et procède à pas moins de trois changements d'un coup en ce début de deuxième mi-temps. Verratti cède notamment sa place à Pirlo, l'une des stars du dernier Euro. Jérémie Janot, le gardien du Mans, va être content.

sifflet vert
21h52 : C'est reparti ! Deux changements sont à signaler : Réveillère à la place de Debuchy côté français et Bonucci à la place de Barzagli du côté italien.

sifflet rouge
45'+1 : C'est la pause ! L'Italie et la France sont à égalité 1-1 après une première période agréable. Les Italiens ont dominé mais les Bleus ont eu le mérite de revenir rapidement dans la partie grâce à un but splendide de Valbuena (un de plus !), l'un des Français les plus en vue ce soir avec Matuidi.

Valbuena trouve la lucarne opposée de Sirigu :

ballon
37' : Valbuena égalise ! L'Italie n'aura mené que deux minutes au score. Le milieu de terrain marseillais se joue de Verratti et de Barzagli sur le côté gauche avant de repiquer dans la surface de réparation. "Petit vélo", moqué sur Internet ce mercredi, adresse alors un tir magnifique dans la lucarne opposée de Sirigu. OM 1 PSG 0. Euh, non...  Italie-France : 1-1

ballon
35' : El-Shaarawy ouvre le score ! Superbe mouvement italien avec une astucieuse déviation de Balotelli pour Montolivo. Le milieu de terrain de l'AC Milan trouve alors son coéquipier, El-Shaarawy, dans la profondeur. Le jeune attaquant d'origine égyptienne trompe Lloris sans aucun souci. Italie-France : 1-0

El-Shaarawy bat Lloris d'un plat du pied :

25' : Balotelli continue de semer la zizanie dans la défense centrale française. Info inutile : l'attaquant de Valenciennes, Anthony Le Tallec, aime visiblement beaucoup le joueur de City.

23' : la mission qui est proposée aujourd'hui aux Bleus est compliquée. En effet, l'Italie n'a perdu que 3 de ses 47 derniers matches à domicile...

21' : Valbuena s'ouvre le chemin du but et adresse une frappe flottante que Sirigu parvient à capter sans problème. C'était la première situation chaude pour les Bleus dans le camp italien.

20' : Vingt minutes de jeu et toujours 0-0. L'équipe de France a du mal à se créer des occasions et à toucher Olivier Giroud, aligné seul en pointe.

10' : La barre pour Balotelli ! El-Shaarawy récupère le ballon dans les pieds de Debuchy et transmet à l'attaquant de Manchester City qui adresse une frappe enroulée qui vient s'écraser sur la barre transversale de Lloris. Le portier des Bleus était battu.

9' : Puisqu'on vient de parler du PSG, sachez que Zlatan Ibrahimovic, actuellement suspendu avec le PSG, vient d'ouvrir le score avec la Suède face à l'Angleterre, à la 20e minute de jeu.

7' : La première frappe de la rencontre est à mettre au crédit de Balotelli, qui mène la vie dure à son vis-à-vis de crête, Mamadou Sakho. Mais l'attaquant de Manchester City dévisse complètement.

Sirigu (930x620)

© MAXPPP

5' : Italie-France : 2-2. Ce n'est pas le score actuel mais le nombre de joueurs du PSG de chaque côté : Mamadou Sakho et Blaise Matuidi pour la France, Salvatore Sirigu et Marco Verratti côté Italie.

sifflet vert
20h52 : C'est parti ! L'arbitre espagnol M. Undiano Mallenco siffle le coup d'envoi de la rencontre.

20h45 :La Marseillaise est copieusement sifflée par une partie du stade Ennio-Tardini. L'autre partie lui répond par des applaudissements. Etrange. En tout cas, ce ne sont pas les supporters français qui ont inversé la tendance. Ils ne sont en effet que quelques centaines dans le parcage réservé à l'équipe visiteuse.

20h40 : La composition de l'équipe de France est celle annoncée, à l'exception de Moussa Sissoko, qui a été préféré à Maxime Gonalons. France : Lloris - Debuchy, Koscielny, Sakho, Evra - Capoue, Matuidi - Sissoko, Valbuena, Ribéry - Giroud ; Italie : Sirigu - Maggio, Barzagli, Chiellini, Balzaretti, Montolivo, Verratti, Marchisio - Candreva

20h37 : Treize places séparent actuellement l'Italie de la France au classement Fifa. Finaliste du dernier Euro (battue par l'Espagne 4-0), la Nazionale pointe à la cinquième place du classement quand la France n'est que 18e... Les Bleus paient en réalité leur défaite en match amical face au Japon (1-0), quatre jours avant leur match nul homérique contre les champions du monde espagnols.  

20h35 : Cet Italie-France est aussi un match particulier pour le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, qui a passé six saisons en Italie, cinq comme joueur (1994 à 1999) et une comme entraîneur (2006-07), à chaque fois avec la Juventus Turin avec laquelle il est notamment devenu champion d'Europe en 1996. A lire :Deschamps, une histoire italienne

Zidane coup de tête

© Reuters

20h30 : Les Italie-France nous ont souvent laissé des souvenirs impérissables : le coup de boule de Zidane à Materazzi en finale de la Coupe du monde 2006, le but de Wiltord en finale de l'Euro 2000, la première victoire d'Aimé Jacquet en 1994, la démonstration de la bande à Platini en huitièmes de finale du Mondial 1986 ou encore le doublé de Govou en septembre 2006 pour la dernière victoire française en date. A lire :Le top 5 des Italie-France

20h25 : Un peu moins d'un mois après son match nul décroché en Espagne, l'équipe de France dispute son dernier match de l'année civile, une rencontre amicale en Italie, à Parme, face à la Nazionale. C'est la 37e fois que l'Italie et la France s'affrontent. Le bilan est pour le moment largement à l'avantage des Italiens, avec 18 victoires, 10 nuls et 8 défaites seulement. A lire :Bleus, ces promesses à confirmer