Les 10 dossiers chauds du mercato

  • A
  • A
Les 10 dossiers chauds du mercato
@ Montage MAXPPP/REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le PSG et Monaco devraient monopoliser toute l'attention cet été en Ligue 1.

Depuis mardi 11 juin à 0h00, le marché des transferts est officiellement ouvert en France. Jusqu'au 2 septembre prochain (à minuit), les clubs de Ligue 1 vont pouvoir faire leurs emplettes. Douze semaines pendant lesquelles le PSG  et Monaco devraient occuper le devant de la scène. Pour les autres équipes, un régime diététique est à prévoir.

>>> Europe1.fr vous présente les 10 dossiers à suivre de ce mercato :

Ancelotti
Quel entraîneur pour le PSG ? Si Carlo Ancelotti a clairement expliqué qu'il voulait quitter le club (pour rejoindre le Real Madrid), les dirigeants parisiens ne lui ont toujours pas trouvé de successeur. Plusieurs pistes ont été évoquées ces dernières semaines : José Mourinho, Fabio Capello, Laurent Blanc, Leonardo, Rafael Benitez et même Guus Hiddink. Mais les jours passent et les candidats se font de plus en plus rares. Restent deux pistes : l'Italien Roberto Mancini, récemment limogé de Manchester City, et Leonardo. Mais le Brésilien a été suspendu 9 mois pour avoir bousculé l'arbitre après le match PSG-Valenciennes (1-1). Le club a fait appel et doit attendre l'avis de la commission supérieure d'appel de la Fédération française pour prendre une décision.
>>> A LIRE : Le portrait-robot du futur coach du PSG

Ronaldo-2
Un galactique pour épauler "Ibra" au PSG. Sauf si l'attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic venait à changer d'idée sur sa serviette de plage cet été, il devrait rester au PSG, l'année prochaine. Reste à savoir qui l'épaulera sur le front de l'attaque. Le Portugais Cristiano Ronaldo se fait toujours désirer. Pour le moment, CR7 n'a pas encore prolongé son contrat au Real Madrid. Et depuis l'arrivée des Qataris, les transferts astronomiques bouclés au milieu de l'été ne sont pas impossibles. Paris lui aurait récemment proposé un salaire mirobolant de 18 millions d'euros nets par an. Autre piste évoquée, celle de Wayne Rooney. L'avant-centre des Red Devils a plusieurs fois expliqué qu'il aimerait quitter le club mancunien. Pour Paris ?
>>> A LIRE : Rooney, un bon coup pour le PSG ?

Une-Mundo-Deportivo

Thiago Silva, direction le Barça ? Ça sera peut-être le dossier le plus chaud de l'été pour les dirigeants parisiens. Depuis plusieurs semaines, le Barça fait le forcing pour recruter le capitaine de la Seleçao. Sous contrat jusqu'en 2017 avec le club de la capitale, Thiago Silva a répété samedi dernier qu'il serait parisien la saison prochaine. "Comme à chaque début de mercato, il y a des rumeurs comme quoi je pourrais aller à Barcelone. C’était déjà le cas il y a un an. À l’époque, j’avais choisi Paris. Aujourd’hui, je suis très heureux au PSG et j’espère aller au bout de mon contrat". Le journal El Mundo Deportivocroit savoir le contraire. Selon le quotidien pro-Barça, Thiago Silva serait même prêt à baisser son salaire parisien de 30% pour rallier la Catalogne.

Monaco n'a pas fini. Nouvel ogre sur le marché des transferts, l'AS Monaco fait sensation depuis plusieurs semaines. Avec Moutinho, James Rodriguez et surtout Falcao, le club monégasque a déjà dépensé 134 millions d'euros pour renforcer son effectif. Son richissime propriétaire, l'oligarque russe Dimitri Rybolovlev, devrait désormais se calmer pour respecter les futures règles du fair-play financier. Au moins dans un premier temps… L'ASM chercherait encore un défenseur central, un latéral gauche et un milieu défensif. Les noms de Patrice Evra (Manchester United), Eric Abidal (sans club) ou Nicolas Nkoulou (OM) circulent déjà.

Evra

Du "made in France" pour l'OM. Si Paris et Monaco devraient dépenser gros, Marseille devrait passer un été beaucoup plus calme. Même si la qualification (directe) pour la Ligue des champions permet d'envisager des arrivées, Marseille devrait concentrer ses efforts sur le marché français. Des joueurs comme Cabella (Montpellier), Alessandrini (Rennes) et Payet (Lille) sont des bonnes pistes pour renforcer l'équipe. Autre cible marseillaise, le jeune Florian Thauvin. Élu meilleur espoir de Ligue 1 cette saison, le jeune Bastiais pourrait rejoindre la Canebière dès cet été.

Barton

Barton va-t-il rester ? L'Olympique de Marseille aimerait bien conserver son milieu de terrain, Joey Barton. Reste un problème : le prix. Prêté par les Queens Park Rangers pour une saison, le "bad boy" de l'OM devra faire de gros sacrifices financiers s'il veut rester en Ligue 1. En Angleterre, il touchait 330.000 € par mois. S'il veut continuer son aventure phocéenne, il devra diviser son salaire par deux…

Chantôme à… l'OM ? Les bonnes vieilles trahisons entre clubs ennemis pourraient reprendre du service. Comme Marseille concentre son attention sur les joueurs qui évoluent en Ligue 1, les dirigeants regardent aussi… du côté du PSG. Clément Chantôme a expliqué vouloir quitter le club. "Je crois que j’ai vécu ce que je voulais vivre avec ce club. Je veux jouer plus, je veux disputer ces gros matches, m’éclater et être récompensé pour le travail que je fournis sur le terrain ou à l’entraînement", a-t-il confié mardi au magazine France Football. Marseille serait déjà en embuscade…

Chantome

Lyon et Lille, opération dégraissage. Si Paris et Monaco devraient se gaver de caviar tout l'été, l'OL et le Losc resteront au pain sec et à l'eau. A Lyon, presque tous les gros salaires sont à vendre (Gourcuff, Briand, Gomis, Lisandro et Lovren) selon des informations du Parisien. Autre priorité des Gones, prolonger le contrat du jeune et talentueux, Clément Grenier. A Lille, Aurélien Chedjou a déjà quitté le club (pour Galatasaray). D'autres joueurs comme Mavuba, Payet et Kalou pourraient l'imiter.

Khlifa

Quel club pour Saber Khlifa ? Un lob de plus de 60 mètres et tous les clubs vous courent après. Depuis son but d'anthologie face à Nice (4-0), le mois dernier, l'attaquant tunisien d'Evian est convoité par de nombreux clubs français, comme l'OL, l'OM et Toulouse. Mais selon des informations de la Dépêche du Midi, Saber Khlifa pourrait finalement prendre la direction de Lille.

Nantes privé de recrutement. Pour le petit nouveau nantais, l'équation sera plus simple. Le mercato ne servira à rien. Privé de recrutement après l'affaire du transfert litigieux d'Ismaël Bangoura, Nantes devra patienter jusqu'à l'été prochain pour renforcer ses effectifs.