Le Zénith s'offre le Brésilien Hulk

  • A
  • A
Le Zénith s'offre le Brésilien Hulk
@ REUTERS
Partagez sur :

TRANSFERTS - Le club russe a également acheté le Belge Witsel pour un total de 100 millions.

Hulk à Porto (930x620)

© REUTERS

Le PSG n'est pas le seul club européen à faire des folies sur le marché des transferts. Tard dans la soirée de lundi, le Zénith Saint-Pétersbourg a officialisé l'arrivée dans ses rangs du Brésilien Hulk. Pour ce faire, le champion de Russie, qui appartient au géant du gaz Gazprom, a dû verser 40 millions d'euros au FC Porto qui détenait 85% des droits du joueur et environ 20 millions à un fonds d'investissement qui en possédait les 15% restants. Au total, le  transfert de Hulk flirte donc avec les 60 millions d'euros, un record lors de ce mercato estival.

Hulk, avant-centre de l'équipe du Brésil, a intéressé un temps plusieurs grands d'Europe, dont Chelsea et... le PSG. Mais c'est finalement en Russie, comme d'autres Brésiliens avant lui, que l'incroyable Hulk va poser ses valises (pleines de dollars). Incroyable Hulk, ce n'est pas qu'un jeu de mot facile. Car l'avant-centre brésilien, 1,78 m pour 85 kg, possède un physique atypique, du genre déménageur.

Hulk marque sur coup franc avec Porto :

Arrivé à Porto en 2008 depuis le Japon, Hulk avait été à l'époque le transfert le plus cher de l'histoire du football portugais (19 millions d'euros). En quatre saisons avec les Dragons, le Brésilien a inscrit 74 buts en 169 matches et remporté trois titres de champion du Portugal (2009, 2011 et 2012) ainsi que la Ligue Europa en 2011. Il s'est également peu à peu imposé avec la Seleçao et a même été retenu pour disputer les Jeux olympiques de Londres. Le 11 août dernier, Il a marqué en finale, face au Mexique, le seul but du Brésil, battu (2-1).

Hulk marque le seul but brésilien (à 1'45") :

Wistel à Benfica (930x1240)

© REUTERS

Le Zénith a fait main basse sur le championnat portugais puisque, outre Hulk, il s'est également attaché les services du milieu de terrain belge du Benfica Lisbonne, Axel Witsel. Là aussi, il a dû payer la somme faramineuse de 40 millions d'euros pour ce joueur de 23 ans très prometteur. En tout, le Zénith a donc déboursé en une soirée près de 100 millions d'euros. Et ce n'est peut-être pas fini. Le mercato se termine en effet en fin de semaine en Russie et il se murmure que le Portugais de Manchester United Nani pourrait lui aussi rejoindre le Zénith...