Bleus : le retour gagnant de Gignac

  • A
  • A
Bleus : le retour gagnant de Gignac
@ MAXPPP
Partagez sur :

SUR UN NUAGE - L'attaquant de l'OM a inscrit le deuxième but des Bleus, mardi, en Arménie.

André-Pierre Gignac n'a laissé le soin à personne de tirer le penalty obtenu par les Bleus, mardi soir, en Arménie (3-0). A peine Paul Pogba avait-il provoqué le coup de sifflet de l'arbitre après un joli tour de passe-passe dans l'arrière-garde locale que l'attaquant de l'OM s'est dirigé vers le ballon avec la conviction des joueurs sûrs de leur force (55e). Détendu mais appliqué, il a tranquillement pris à contre-pied Roman Berezovsky pour inscrire le deuxième but de l'équipe de France, celui qui scellait le sort d'un match amical sans passion mais pas sans intérêt.

Gignac inscrit le 2e but des Bleus sur penalty :

Cinq ans après. Gignac, qui fêtait sa 19e sélection au sein d'une équipe de France largement remodelée par rapport à celle de samedi, n'avait plus marqué depuis dix matches et la réception de l'Autriche, en match de qualifications au Mondial sud-africain. C'était le 14 octobre 2009, soit il y a dix ans, jour pour jour.



Impliqué sur les trois buts. L'actuel meilleur buteur du championnat de France (9 buts), qui n'avait eu le droit qu'à trois malheureuses minutes face au Portugal, a cette fois débuté le match, une première depuis un France-Afrique du Sud de sinistre mémoire lors de la Coupe du monde 2010 (1-2). Pour l'occasion, "APG" n'a pas ménagé sa peine. Aligné en pointe juste devant son coéquipier en club, Dimitri Payet, plus discret, Gignac n'a pas tardé à être décisif. Dès la 7e minute de jeu, son centre-tir fort devant le but a trouvé Loïc Rémy pour le 1-0 (7e). Juste avant la pause, il enchaîna contrôle et frappe mais trouva sur sa route un excellent Berezovsky, qui dégagea de la main droite (37e).

En deuxième période, l'avant-centre tricolore a continué de réclamer, pester, chercher, jouer... Quelques secondes après avoir vu une nouvelle frappe repoussée, il a distillé une magnifique ouverture pour Antoine Griezmann, qui a fait le reste pour inscrire le but du 3-0 (85e). Buteur et double passeur, "APG", remplacé par Karim Benzema, pouvait rejoindre le banc avec le sentiment du devoir accompli (87e).

>> LIRE AUSSI : les Bleus confirment en Arménie

"Ça fait du bien mais l'essentiel c'est de gagner. L'important c'est que l'équipe de France conserve sa dynamique actuelle", a insisté Gignac, à peine sorti de son match, au micro de TF1. Interrogé sur sa détermination à tirer le penalty, "APG" a confié : "à Marseille, je les tire aussi donc là, j'ai pris mes responsabilités." Gignac est en confiance. C'est d'abord une bonne nouvelle pour l'OM, mais c'en est une aussi maintenant pour les Bleus.

>> LIRE AUSSI : Gignac, "Big Mac" sauce caviar