Le PSG "expose ses bijoux"

  • A
  • A
Le PSG "expose ses bijoux"
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - La presse espagnole salue la performance du PSG, mardi, à Valence.

Site de Marca (930x620)

© Marca.com

Le PSG était attendu au tournant. Pour son premier match à élimination directe en Ligue des champions depuis 18 ans, le club de la capitale l'a emporté mardi soir sur la pelouse de Valence (2-1), signant la toute première victoire d'un club français à Mestella. Impressionnant sur le plan collectif comme au niveau individuel, le PSG a marqué les esprits, y compris celui des médias espagnols, généralement plutôt avares en compliments. "Le PSG expose ses bijoux à Mestella", écrit ainsi le quotidien Marca. "Valence n'a jamais voulu entrer au musée du Louvre, ce que Mestella était devenu lors de ce retour de Ligue des champions." Parmi les "bijoux" qu'évoque Marca, il y en a un qui a particulièrement brillé, le Brésilien Lucas. "Il a livré un récital pour sa première en Ligue des champions. Il s'est tordu la cheville dès la première minute mais il a livré une authentique démonstration de vitesse et de technique en mouvement jusqu'à ce que Carlo Ancelotti le sorte, à la 54e minute."

"De la quantité et beaucoup de qualité"

Mais Lucas n'a pas été le seul à se mettre en évidence au sein d'une "équipe très riche". "Lucas Moura, Pastore et Lavezzi, et "Ibra" de temps à autres, ont développé un football exquis en contre-attaque. Le PSG, qui vire en tête avant le match retour, a la quantité et beaucoup de qualité." Et même l'exclusion d'Ibrahimovic en fin de rencontre ne change pas fondamentalement les choses, selon l'autre grand quotidien sportif espagnol, As. "Qu'Ibrahimovic ne soit pas là au match retour relève presque de l'anecdotique sur ce qu'on a vu aujourd'hui, parce que ce n'est pas le Suédois mais Lavezzi, Lucas Moura, Pastore et Matuidi qui ont donné du coffre au PSG d'Ancelotti." Au match retour, le PSG pourra également compter sur David Beckham, dont la présence mardi soir dans les tribunes a attiré les photographes du monde entier, dont ceux du quotidien britannique le Daily Mail.

"Une chance de gagner la Ligue des champions"

Une de la Gazzetta (930x1240)

© Gazzetta dello sport

Enfin, de l'autre côté des Alpes, si la Gazzetta dello Sport s'attarde surtout sur la belle victoire de la Juventus Turin sur la pelouse du Celtic Glasgow (3-0), on relève également la teneur du succès parisien, en soulignant les deux buts des anciens pensionnaires de Serie A, Ezequiel Lavezzi et Javier Pastore, le carton rouge d'Ibrahimovic, mais également l'impression de force laissée par le PSG. "La belle série de l'équipe de Carlo Ancelotti se poursuit, avec plus aucune défaite depuis le 1er décembre (13 victoires et 1 nul en Ligue 1, Ligue des champions et Coupe de France), six points d'avance sur Lyon en championnat, et cette victoire à Valence avec une démonstration de force. Le PSG n'est pas favori pour la victoire finale, mais sa chance existe. Et il entend la jouer à fond", souligne le quotidien italien. La victoire face à Porto et la première place en phase de poules avaient été les premiers signes. Depuis mardi soir, c'est désormais acquis : le PSG existe à nouveau aux yeux de l'Europe.