Le derby turc tourne à la guérilla

  • A
  • A
Le derby turc tourne à la guérilla
@ REUTERS
Partagez sur :

VIDEO - Le match Besiktas-Galatasaray a été interrompu après un envahissement de terrain.

Besiktas-Galatasaray (930x620)

© REUTERS

Istanbul a la chance de posséder quatre clubs en première division : Galatasaray, Besiktas, Fenerbahçe et Kasimpasa. Mais ces matches sont très souvent sous haute tension et celui qui opposait dimanche Besiktas, leader invaincu du championnat, à son voisin de Galatasaray, en clôture de la 5ème journée, n'a pas dérogé à la règle. Le match a dégénéré en toute fin de rencontre, après un geste du milieu de terrain brésilien de Galatasaray, Felipe Melo. Exclu à la 92ème minute pour un tacle très dangereux, l'ancien joueur de la Juventus Turin a harangué les supporters adverses en embrassant l’écusson du "Gala".

Ce geste n’a évidemment pas plu aux ultras du Besiktas, déjà échaudés par la première défaite de la saison qui se profilait (Galatasaray menait alors 2-1 grâce à un doublé de l’Ivoirien Didier Drogba). Insultes, jets de bouteilles, et même pluie de chaises sur le terrain (!) s'en sont suivis, avant que les supporters ne finissent par envahir le terrain du stade İnönü, malgré l’intervention de la police.

Le derby Besiktas-Galatasaray dégénère :



Les ultras du Besiktas ont ensuite scandé "Taksim est partout : la résistance est partout" face aux forces de police, en référence aux dernières manifestations sur la place Taksim, à Istanbul. Le match a finalement été interrompu après plus de 40 minutes d’attente et la dispersion de la foule. La Fédération turque n’a pas encore pris de décision concernant le score final du match. Mais il est fort probable que le Besiktas perde ce 333ème derby du Bosphore sur tapis vert.