Le Bayern gifle le Barça

  • A
  • A
Le Bayern gifle le Barça
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le Bayern Munich s'est imposé (4-0) face au Barça, en demi-finale de Ligue des champions.

L'info. Le Barça savait qu'il fallait se méfier de cette redoutable équipe bavaroise. Mais les Catalans ne pouvaient pas imaginer une seule seconde un tel scénario. Ils ont pris une véritable leçon de football, mardi soir à l'Allianz Arena. Une défaite (4-0) qui ne souffre d'aucune contestation. Un revers qui rend quasi-impossible la qualification pour la finale. Oui, ce Bayern-là est certainement la plus grande équipe du monde.

Müller

Celui qui a bien mérité sa douche : Müller. Le jour même où le club bavarois a annoncé la signature de Mario Götze, nouvelle star d'un football allemand qui dispose d'une génération exceptionnelle, Müller a rappelé de façon éclatante qu'à 23 ans, lui aussi représentait l'avenir de la Mannschaft et de cet impressionnant Bayern. Omniprésent pendant 90 minutes, il a été justement récompensé par un très beau doublé.

Thomas Müller avait ouvert le score à la 25e minute :

Le joker parfait : Gomez. En l'absence de son attaquant vedette Mario Mandzukic (suspendu) le coach allemand Jupp Heynckes a opté finalement pour Mario Gomez. Un Mario en remplaçant joker parfait. Sur la pointe de l'attaque bavaroise, il a gêné les défenseurs catalans et dévié de nombreux ballons de la tête. C'est lui qui a marqué le deuxième but du Bayern... en position de hors-jeu.

Mario Gomez double la mise :

Robben

Le raid solitaire de Robben. Très souvent critiqué pour son côté individualiste, Arjen Robben sait aussi être fantastique. A la 73e minute, le Néerlandais a totalement surclassé Jordi Alba. Les Catalans crieront certainement au scandale pour cette charge non signalée de Müller sur Alba. Mais ils ne pourront pas se réfugier derrière les erreurs d'arbitrage, tant la domination du Bayern était totale.

Arjen Robben inscrit le troisième but du Bayern :

Messi

Celui qui aurait pu rester chez lui : Messi. Un seul être vous manque et... Contre le PSG au tour précédent, il a su faire la différence à son entrée en jeu. L'Argentin n'a rien pu faire cette fois-ci. Trop diminué physiquement, le quadruple Ballon d'Or a été fantomatique pendant 90 minutes. Et comment espérer bousculer la machine bavaroise sans Messi ? C'est tout simplement impossible.

Thomas Müller signe un doublé :

Uli-Hoeness

Hoeness présent à l'Allianz Arena. Pourtant accusé d'avoir caché de l'argent en Suisse, le président du Bayern Munich, Uli Hoeness, était bien présent mardi soir à l'Allianz Arena pour cette demi-finale aller de Ligue des champions. Malgré l'enquête des autorités judiciaires dont il fait l'objet, Uli Hoeness, 61 ans, avait annoncé son intention d'assister au match. Il aurait eu tort de louper cette rencontre !