Le Barça défend le catalan

  • A
  • A
Le Barça défend le catalan
Les supporters du Barça avaient réalisé un impressionnant tifo pro-catalan lors du dernier clasico.@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le leader de la Liga a publié un message de défense de la langue sur son site.

Le Barça, élément fort d'identité régionale, a pris la défense de la langue catalane, mercredi, dans un communiqué publié sur son site Internet. "Le FC Barcelone souhaite défendre avec énergie la langue catalane et le modèle d'immersion linguistique présent en Catalogne depuis 34 ans", écrit le club blaugrana. "La langue, comme notre Club, est un élément d'intégration qui permet de s'identifier avec le pays, sans tenir compte des origines et des opinions. La langue catalane et son enseignement à l'école fait partie de notre identité et est un élément indispensable pour la cohésion sociale et la vie de la population."

Un projet de réforme scolaire contesté

Ce message intervient dans un contexte de tension entre le gouvernement espagnol et la région autonome de Catalogne autour d'un texte sur l'enseignement des langues à l'école. Ce projet de réforme porté par le ministre de l'Education et des Sports José Ignacio Wert obligerait le gouvernement de Catalogne à financer, selon ses détracteurs, un enseignement en castillan aux élèves qui en seraient privés.  La représentante de l'Education catalane Irene Rigau a récemment quitté une réunion avec le ministre, affirmant qu'elle était prête à attaquer devant le Tribunal constitutionnel ce texte qui "remet en question le statut de la langue catalane".

Supporters indépendandistes au Camp Nou (930x465)

© MAXPPP

Le 7 octobre dernier, lors du clasico face au Real Madrid (2-2), le club catalan avait déjà accordé l'autorisation à ses supporters de déployer une immense "senyera" (drapeau catalan) au Camp Nou, quelques semaines après la fête de l'identité catalane du 11 septembre qui avait donné lieu à une démonstration de force en faveur de l'indépendance.

>> A LIRE : Et si la Catalogne était indépendante...

Le 25 novembre dernier, les indépendantistes ont confirmé leur forte implantation en obtenant deux tiers des sièges au parlement de Catalogne lors d'élections régionales anticipées.

Le club n'est pas le seul à avoir réagi à cette polémique sur les langues. Certains joueurs l'ont également fait sur Twitter, à l'instar de Carles Puyol qui, sur sa messagerie Twitter, a repris le jeu de mots "Wertgonya", associant le nom du ministre du Parti populaire "Wert" et le terme "vergonya", qui signifie "honte" en catalan.