La FFF veut faire payer Monaco

  • A
  • A
La FFF veut faire payer Monaco
@ Reuters
Partagez sur :

LE CHIFFRE - La Fédération réclamerait 200 millions à Monaco pour régler son litige.

La guerre des nerfs continue entre le club de football de Monaco et la fédération française de football (FFF). Anticipant la montée à venir du club de la Principauté en Ligue 1, l’instance supérieure du football français souhaite mettre un terme aux avantages fiscaux monégasques. Ou alors le faire payer.

L’info. Vendredi, le richissime patron de l’AS Monaco, le Russe Dmitry Rybolovlev, s’est entretenu en tête-à-tête avec Noël Le Graët, le président de la FFF. Ce dernier lui a demandé, pour mettre fin au conflit actuel, le versement de 200 millions d’euros.

Noël Le Graët, 930

© REUTERS

La colère de Monaco. C’est l’actuel leader de la Ligue 2 qui a révélé l’information dans un communiqué de presse publié dimanche. "Lors de cette entrevue, Le Graët, agissant pour le compte de la FFF et de la LFP, a réclamé au club monégasque une somme de 200 millions d'euros pour mettre fin au conflit actuel sans avoir à délocaliser son siège en France, afin d'évoluer dans le championnat français", dit le communiqué, qui poursuit : "la position du club est très claire, l'ASM FC considère qu'une telle demande est totalement inacceptable". Affilié à la FFF depuis 1919, Monaco explique avoir "investi depuis longtemps des sommes importantes dans le football français, formé des internationaux français et représenté fièrement le football hexagonal en Coupes d'Europe" et, de ce fait, dit ne pas comprendre "ce manque de reconnaissance de la part des instances fédérales".

En conclusion, "après consultation de ses conseils juridiques", le club dit ne pas avoir "d'autre choix que d'intenter une action en justice afin d'obtenir un règlement judiciaire du litige".

Jean-Michel Larqué_630420

© TF1/JEAN-MARC SUREAU

"200 millions d’Euros, c’est le budget de la FFF". Si l’idée de taxer Monaco comme les autres clubs, a emporté l’adhésion de la majorité des acteurs du football français, qui crient à la concurrence déloyale, cette proposition qui aurait été formulée par la FFF choque les commentateurs. Pour Jean-Michel Larqué, "ou Monaco a le droit, ou ils n’ont pas le droit. C’est extraordinaire. 200 millions d’Euros, c’est le budget de la FFF". Rolland Courbis, son compère sur RMC, s’amuserait presque de la situation : "ce n’est pas la somme qui me parait démesurée. C’est le fait que l’on puisse régler le problème de Monaco avec une somme d’argent. Je ne m’attendais pas à ça une seconde. 200 millions ? C’est par an ou pour les 10 ans à venir (fou rire) ? C’est le prix de Messi !! Comme peut-on régler le problème comme ça ?"