La Corse plein Gazélec

  • A
  • A
La Corse plein Gazélec
@ MAXPPP
Partagez sur :

COUPE DE FRANCE - Le deuxième club d'Ajaccio s'est qualifié pour les demies où il recevra Lyon.

Après Toulouse (Ligue 1) et Troyes (Ligue 2), le Gazélec d'Ajaccio, qui évolue en National, l'équivalent de la troisième division, a fait chuter un troisième club de niveau supérieur, mercredi, en dominant Montpellier (1-0). Le "deuxième" club d'Ajaccio se qualifie ainsi pour la première fois de son histoire pour les demi-finales de la Coupe de France et y rejoint Quevilly, vainqueur de l'OM mardi. Deux clubs de National dans le dernier carré, c'est une première dans l'histoire de la Coupe de France.

Deux clubs dans la ville

Pour le Gazélec d'Ajaccio, c'est aussi le signe d'une renaissance. En 1999, le club s'était vu refuser l'accession en division 2 en raison de la présence à ce stade de l'AC... Ajaccio. En effet, le règlement de la Ligue ne permettait pas la présence en deuxième division de deux clubs rattachés à une ville de moins de 100.000 habitants.

Hasard de l'histoire, c'est dans le stade du rival local, à François-Coty, que le Gazélec a renoué avec sa gloire passée, celle des années 1960, lorsque le club avait été élu champion de France amateurs à quatre reprises entre 1963 et 1968. Aujourd'hui, la réussite du Gazélec repose sur un président motivé, un entraîneur qualifié et des joueurs mobilisés.

Bastia joue la montée en Ligue1

Après la qualification pour les demies, les Ajacciens se projetaient déja avec envie vers la demi-finale face à l'Olympique lyonnais, tombeur mercredi du PSG. "On redoutait de prendre Quevilly chez lui (à Caen, ndlr), cela aurait été le pire tirage", considère le buteur de la demie, Yohan Bocagnano, dans les colonnes de L'Equipe. "Là, on a recevoir Lyon, c'est du même calibre que Montpellier."

De quoi continuer plein "Gaz" pour un football corse actuellement en pleine euphorie. Car, en dehors de son beau parcours en Coupe, le Gazélec, pourtant loin des gros calibres du National au niveau budget, joue actuellement la montée en Ligue 2 (2e avec deux points d'avance sur le 4e), dont... Bastia est actuellement le large leader. Quant à l'AC Ajaccio, il s'est sorti de la zone rouge et espère rester parmi l'élite. "Jamais le football insulaire n'a connu une telle dynamique positive", se félicitait le week-end dernier le président de la Ligue corse, Marc Riolacci. Le printemps va être bouillant en Corse...