La colère silencieuse de Piqué

  • A
  • A
La colère silencieuse de Piqué
@ REUTERS
Partagez sur :

EXPLICATION DE TWEET - Le défenseur du Barça aurait-il critiqué l’arbitrage ? Décryptage.

Il est minuit samedi soir quand Gérard Piqué crée le buzz avec seulement trois petits caractères sur son compte Twitter. Trois points de suspension tweetés juste après la fin du match entre le Real Madrid et le Bétis Séville (remporté 3-2 par les Merengue). Cette très courte réaction a été pourtant longuement commentée dans la presse espagnole, lundi matin. Explications.

La main de Sergio Ramos en question

Pour maintenir leur avance sur le Barça, les Madrilènes devaient s’imposer sur la pelouse du Bétis Séville. Avec un nouveau doublé de Cristiano Ronaldo (ici en vidéo), le Real a assuré l’essentiel (3-2). Oui mais voilà, un geste de Sergio Ramos à la 92e minute a fait couler beaucoup d’encre. Sur une frappe de Jefferson, le défenseur du Real se couche sur le ballon et le touche. Ou pas…

Sergio Ramos contre le ballon. Avec la main ?(à partir de 1'50) :

Visiblement, Gérard Piqué a sa petite idée sur la question. En tweetant ses fameux trois petits points deux minutes après le coup de sifflet final, il a donné son point de vue de manière elliptique mais sans laisser aucun doute pour le public espagnol. Ce tweet serait peut-être passé inaperçu si le "boy friend" de la chanteuse Shakira n’avait pas déjà été attrapé par le Comité de Compétition de la Liga pour avoir ouvertement critiqué l’arbitrage. Lors de la rencontre entre le Barça et le Sporting Gijon la semaine dernière, Piqué avait été expulsé. Le Catalan avait écopé d’une suspension d’un match et de 600 euros après avoir expliqué que son carton rouge "était prémédité".

Piqué-3

Cette fois, "Shakiro" a décidé de la jouer plus subtile. En tweetant seulement trois points de suspension, le défenseur du Barça a exprimé sa colère contre l’arbitre de la rencontre Bétis-Real sans pour autant être condamnable. "C’est scandaleux mais je ne le dis pas", aurait-il pu écrire.

Une gueguerre entre fans des deux équipes

Suivi par plus de deux millions de personnes sur le réseau social Twitter, les trois points de Gérard Piqué ont été largement commentés par ses fans. "La vérité n’a pas besoin de mots", lâche Jorge Garzon. "Au final, on gagnera la Liga, tu verras", renchérit Dlolitas. Mais les fans du Real sont aussi très présents sur les réseaux sociaux. "Quel abruti ce Piqué", commente Jesus Martin Ruiz. "Tant pis, ça fait trois points de plus pour le Real", ironise Cristina Arnaiz. Dimanche, le Barça a répondu sur la pelouse en battant Santander (2-0). Mais à douze journées de la fin du championnat, les Catalans pointent toujours à dix longueurs de leurs pires ennemis.