La Belgique plus attrayante que la France ?

  • A
  • A
La Belgique plus attrayante que la France ?
Eden Hazard, l'attaquant de Chelsea, incarne la jeunesse dorée belge.@ Reuters
Partagez sur :

La Belgique, qui affronte les Bleus mercredi en match amical, a une génération de footballeurs très talentueux.  

L'INFO. "Sur les dernières années, la Belgique a été beaucoup plus performante que la France. Les Diables sont favoris". Ce constat est dressé par quelqu'un qui connaît bien le football. Didier Deschamps lui-même, le sélectionneur des Bleus qui affrontent mercredi soir en match amical les Diables rouges à Bruxelles. Et il faut dire qu'au vu des résultats actuels, mais aussi et surtout de la composition de l'équipe, cela donne raison à DD. Les maux dont souffrent les Bleus ont été parfaitement identifiés : manque d'expérience, absence de leader sur et en dehors du terrain, pas de stabilité de la défense, un secteur offensif et des attaquants trop stériles.

>>> Europe1.fr vous explique pourquoi la Belgique est aujourd'hui meilleure que l'équipe de France.

eden hazard

© Reuters

• PARCE qu'ils font d'excellentes qualifications. Comme l'a expliqué le sélectionneur français, "ce n'est pas un cadeau" d'aller jouer contre l'équipe de Marc Wilmots. Surtout lorsque l'objectif est de préparer le match de qualifications pour la Coupe du Monde au Brésil en Géorgie (le 6 septembre) et face à la Biélorussie (le 10 septembre). Dans cette phase, la sélection belge a, elle, fait un quasi sans faute : 19 points, 6 victoires et un seul match nul, ce qui place les Diables rouges dans un fauteuil pour passer le début de l'été 2014 au chaud. Et ces bonnes performances se traduisent au classement Fifa. La Belgique est montée de la 54e place à la 10e place en l'espace de vingt mois. Pendant ce temps, la France, qui stagne toujours à la 23e position, n'a gagné que contre des nations mineures du football (Finlande, Biélorussie et Géorgie) et devrait, selon toutes vraisemblances, passer par les barrages pour aller au Brésil. La tournée du mois de juin en Amérique du Sud (2 défaites en 2 rencontres en Uruguay et au Brésil) n'avait pas spécialement rassuré sur le potentiel des Tricolores…

kompany 930

© Vincent Kompany

PARCE qu'ils jouent dans le meilleur championnat. Les joueurs belges sont de plus en plus prisés pour leurs qualités. Alors qu'il y a trois ans, la plupart des éléments du noyau provenaient des grands clubs du pays (Anderlecht, Standard de Liège, FC Bruges, Genk) voire des Pays-Bas voisins, les internationaux belges évoluent désormais dans des championnats bien plus cotés, essentiellement en Premier League anglaise. Dans ce même effectif, ils sont onze à défendre les couleurs de clubs anglais. Sans compter le gardien de but Thibaut Courtois qui appartient à Chelsea mais qui est prêté à l'Atletico Madrid. Dix-huit internationaux belges au total cette saison jouent en Angleterre. Ce qui fait de la Belgique la nation étrangère la mieux représentée dans le championnat anglais après l'Espagne.

 

Steven Defour 930

© Reuters

PARCE qu'ils sont presque tous titulaires dans des grands clubs. Ce qui est frappant, c'est que les "Anglais" de la sélection belge sont tous titulaires dans des grands clubs. Le capitaine Vincent Kompany (Manchester City), Eden Hazard (Chelsea), Simon Mignolet (Liverpool), Marouane Fellaini (Everton), Jan Vertonghen ou Moussa Dembele (Totteham), sans oublier Thomas Vermaelen (Arsenal)  -forfait face à la France- sont les leaders de cette génération qui a dépassé le stade de la simple promesse. A côté des "Anglais", d'autres sont aussi des éléments en vue dans des clubs de pointe comme Daniel Van Buyten (Bayern), Dries Mertens (Naples), Steven Defour (FC Porto) ou Axel Witsel (Zenit).

Daniel Van Buyten

© Reuters

PARCE que sa défense est plus expérimentée. Le sélectionneur Marc Wilmots l'a bien compris. Il vaut mieux pour l'équipe nationale que ses joueurs évoluent à l'étranger car ils sont ainsi "contraints de rester au plus haut niveau chaque week-end". Et cela est bénéfique notamment pour sa défense extrêmement expérimentée, composée du joueur du Bayern, vainqueur de la Ligue des Champions, Daniel Van Buyten et du capitaine de Manchester city, Vincent Kompany, élu meilleur joueur de Premier league en 2012. Un axe central qui a donc beaucoup plus de certitudes que la charnière Koscielny-Abidal qui devrait être alignée face aux Diables rouges.

Marouane Fellaini

© Reuters

PARCE que son milieu de terrain est plus solide. Matuidi, Cabaye et Pogba, les trois cadres français de l'entrejeu, seront suspendus. Dommage car ces hommes auraient bien été nécessaires pour contrecarrer le très performant milieu de terrain des Diables rouges. Notamment Axel Witsel et Marouane Fellaini, une doublette qui ferait envie à de nombreuses grosses écuries européennes. Ce n'est pas pour rien que le milieu d'Everton, qui a marqué onze buts cette saison, est sur les tablettes de Manchester United, prêt à débourser plus de 25 millions d'euros pour se l'offrir. Homme tout aussi convoité –notamment par le PSG-, Axel Witsel fait les beaux jours du Zenith Saint-Pétersbourg en Russie. Face à ces deux pointures, les jeunes Français, Guilavogui et Kondogbia auront fort à faire.

lukaku 930

© Reuters

PARCE que son attaque est plus performante. Devant, la Belgique a un trio de choc qui joue dans l'une des plus grosses équipes européennes, Chelsea. Eden Hazard, qui s'est imposé dans l'effectif dès sa première année, a été très bon avec le club londonien (9 buts). Le blondinet, Kevin De Bruyne, lui, vient de rejoindre le club de Chelsea et il n'a pas tardé à faire parler de lui. Pour preuve, José Mourinho, l'entraîneur de Chelsea, lui a donné les pleins pouvoirs lors du match amical face aux "Singha All-Stars" et envisage d'en faire un cadre cette saison. Romelu Lukaku est également de retour dans le gratin européen après un passage en prêt à West Bromwich Albion où il a marqué 17 buts en 35 matchs. Le "Special one" ne s'y est pas trompé et souhaite s'appuyer sur lui cette saison. L'attaquant belge a récemment offert la victoire des siens face à l'AS Rome. Didier Drogba, l'ex-star du club, croit fermement en cette nouvelle pépite du plat pays : "il est l’avenir du club", prédit-il. Face à eux, il n'y a bien que Franck Ribéry, vainqueur de la Ligue des Champions et l'un des trois meilleurs joueurs européens de l'année, qui puisse répondre. A moins que Karim Benzema, auteur d'une belle préparation avec le Real Madrid, se remette à faire trembler les filets avec les Bleus. Ce qui n'est plus arrivé depuis le 5 juin 2012.