L1 : derniers matches, derniers enjeux

  • A
  • A
L1 : derniers matches, derniers enjeux
@ Montage REUTERS/MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le championnat de France de Ligue 1 se termine dimanche soir. Présentation par le menu.

Le grand feuilleton de la Ligue 1 prend fin dimanche, avec, et c'est logique, la dernière journée. Europe1.fr a classé les dix derniers matches de la saison en fonction de leur(s) interêt(s).

Les joueurs de Montpellier (930x620)

© MAXPPP

1. Auxerre-Montpellier. Pour une clôture de championnat, quoi de mieux qu'un choc des extrêmes entre le leader, Montpellier, et Auxerre, la lanterne rouge. Les Héraultais sont déjà en Ligue des champions, les Icaunais déjà en Ligue 2. Mais il manque encore un petit point à René Girard et à ses "garçons" pour être sacrés champions de France. Olivier Giroud joue également le titre de meilleur buteur face à Nene (21 buts tous les deux). Plus que la qualité du match, qu'on prévoit trop tendu (ou trop détendu, à voir), c'est l'après-match qui promet beaucoup. "Loulou" Nicollin s'est ainsi engagé à se faire une crête à la Jérémy Ménez en cas de titre. Mais, surtout, il n'a pas promis de tenir sa langue. Branchez les magnétos.

Nene, face à Salzbourg (930x620)

© REUTERS

2. Lorient-PSG. Le PSG reste la seule équipe à pouvoir priver Montpellier du titre. Pour cela, les Parisiens doivent commencer par gagner à Lorient, sur une pelouse synthétique. Et jusqu'à présent, le synthétique, ça n'a pas été fantastique pour le PSG. Le club parisien y a concédé l'une de ses trois défaites de la saison à l'extérieur, à Nancy. Carlo Ancelotti fera-t-il jouer cette fois Kévin Gameiro, rodé à ce type de pelouse et de retour à la "maison" ? Avec seulement un point d'avance sur le premier relégable, cette "maison" lorientaise est aujourd'hui en danger. Raison d'espérer : à l'aller, les Merlus avaient coulé d'entrée le PSG (1-0). Dédramatisée par tous, notamment au sein du club parisien, cette défaite à domicile pourrait finalement peser très lourd. Quelques minutes après la fin du match, le journaliste Stéphane Bitton avait vu juste.





Deux affiches de L1 au programme

3. Saint-Etienne-Bordeaux. Si le calendrier nous prive d'une confrontation directe pour le titre, il nous offre une vraie "finale" pour la Ligue Europa entre Saint-Etienne, sixième (57 points, différence de buts de +5) et Bordeaux, cinquième (58, +11). Mais, attention, si les Verts s'imposent, ils ne sont pas assurés de décrocher leur billet. En effet, Rennes, qui affronte Dijon, possède le même nombre de points, avec une différence de buts inférieure d'un but seulement (57, +4). Autre possibilité : le match nul. Dans ce cas-là, Rennes mais aussi Toulouse (56, +5) pourraient passer devant les deux "finalistes" du soir. Bref, prévoyez une calculette.

rennes joie lyon ligue 1 14e journée 930620 18.11.11

© MAXPPP

4. Rennes-Dijon. Trois matches, trois défaites, 7 buts encaissés, aucun marqué. C'est le bilan famélique du Stade Rennais au mois de mai. Malgré cela, les hommes de Frédéric Antonetti peuvent encore espérer se qualifier pour la Ligue Europa. Ils n'ont pas le choix : ils doivent battre Dijon. Et ensuite espérer qu'il n'y ait pas de vainqueur entre Saint-Etienne et Bordeaux. Ça peut aussi passer s'ils battent Dijon et que les Verts battent Bordeaux sur une marge inférieure d'un but à la leur. Vous ne suivez plus ? C'est normal. Pour le sort de Dijon, il y aune chose à retenir : point de salut en dehors de la victoire. Ensuite, il faudra comparer avec les autres clubs en lutte pour le maintien : Ajaccio, Caen, Brest, Sochaux et Lorient. Et là, c'est beaucoup trop compliqué. Le niveau de jeu de Dijon, qui n'a plus gagné depuis le 25 mars, pourrait tout simplifier.

La 14e journée en direct

5. Toulouse-AC Ajaccio. Le TFC a été l'un des premiers clubs à annoncer la date de sa reprise : le 25 juin prochain. Mais n'allez pas croire pour autant que les Violets sont déjà en vacances. Malgré cinq matches sans victoire, ils sont encore en course pour la cinquième place synonyme de Ligue Europa. Mais une qualification ressemblerait à un miracle : il leur faut gagner et espérer que Saint-Etienne et Bordeaux fassent match nul et que Rennes ne gagne pas. Pour les Corses et leur entraîneur Olivier Pantaloni (photo), tout dépendra des résultats des autres équipes en course pour le maintien. Mais une victoire et c'est le maintien assuré, car Valenciennes et Caen, deux des équipes qui devancent l'ACA, s'affrontent.

Saez, buteur face à Marseille (930x620)

© REUTERS

6. Valenciennes-Caen. Des huit équipes en course pour le maintien, Valenciennes et Caen sont donc les deux seules équipes à s'affronter. Septième meilleure équipe de France à domicile, VA n'est pourtant toujours pas assuré de son maintien. La cause : un bilan catastrophique à l'extérieur, avec 14 défaites en 19 matches. Les Nordistes ont perdu le week-end dernier à Brest et les voilà contraints de faire un nul contre Caen, pour qui un score de parité pourrait également suffire si Ajaccio (à Toulouse) et Dijon (à Rennes) ne gagnent pas. Bref, sur le banc de Caen, on aura une oreille (ou un smartphone) sur ce qui se passe ailleurs.

Stade de Brest, 930

© MAXPPP

7. Evian-Thonon Gaillard-Brest. Evian-TG n'est pas concerné par la lutte pour la relégation. Qui l'eût cru en début de saison. Leur objectif désormais, c'est de terminer 9e devant Marseille. Ce n'est pas qu'une question de prestige, c'est aussi une question de gros sous. Une place de gagnée et ce sont des centaines de milliers d'euros glanées dans la répartition des droits télé. Pour Brest et son entraîneur Corentin Martins, c'est beaucoup plus tendu. Seizième avec 38 points, Brest va devoir regarder derrière. Mais, avec cette différence de buts de -8, un nul devrait suffire pour continuer l'aventure en Ligue 1 une saison supplémentaire.

Sochaux peut-il viser plus haut ?

8. Sochaux-Marseille. Dernier à l'issue de 35e journée, Sochaux a rebondi avec deux victoires chez des concurrents directs (contre Nancy et à Caen). Pour autant, les Lionceaux ne sont pas encore tirés d'affaire. Avec 39 points mais une différence de buts de -21, le FCSM va devoir cravacher jusqu'au bout. Avec Valenciennes et Lorient, Sochaux est le seul club menacé de relégation à recevoir. Et en plus, c'est l'OM, déjà qualifié pour la Ligue Europa grâce à son succès en Coupe de la Ligue, qui se dresse en face. Pas vraiment une montagne, même si les Phocéens chercheront à finir sur une bonne note, en noir et orange. Pour ce dernier match de la saison, les Phocéens feront en effet la promotion de leur nouveau maillot, inspiré notamment par le rappeur Akhenaton.

Lisandro face à Quevilly (930x620)

© MAXPPP

9. Lyon-Nice. Il y aura une histoire de maillot aussi à Lyon, invaincu en championnat depuis la victoire en Coupe de France et le ticket obtenu pour la Ligue Europa (trois victoires, deux nuls). Les Gones joueront avec ce fameux maillot noir avec des motifs en trois dimensions qu'ils portaient déjà face à Quevilly (photo). Les Niçois, eux, pourront se contenter d'un nul pour être sauvés. Brest et Ajaccio viennent de tenir l'OL en échec. La mission ne paraît pas insurmontable pour le "petit entraîneur" René Marsiglia, tel qu'il se définit lui-même. Le remplaçant d'Eric Roy est actuellement "fatigué" par les rumeurs qui envoient sur le banc du Gym l'ancien entraîneur de... Lyon, Claude Puel, et qui rend ce dernier rendez-vous de la saison à Gerland assez savoureux.

Hazard

10. Lille-Nancy. Si Lisandro a annoncé son intention de rester à Lyon et si Nene est en discussion pour prolonger au PSG, la Ligue 1 va perdre l'une de ses grandes stars : Eden Hazard, tout juste sacré meilleur joueur de la saison. Ses adieux au Losc seront la principale attraction de ce dernier match de la journée, le seul dépourvu du moindre enjeu puisque le club lorrain a assuré son maintien depuis fort longtemps et que le Lille terminera troisième quoi qu'il arrive. Mais entre un Hazard qui va vouloir briller pour sa dernière et une ASNL qui joue particulièrement au ballon depuis quelques semaines, on devrait s'amuser du côté du Stadium Nord. Avalanche de buts à prévoir.



>> A lire : Pourquoi Hazard va nous manquer

>> Le programme de la dernière journée

>> Le classement