L'Espagne, une machine à gagner

  • A
  • A
L'Espagne, une machine à gagner
@ REUTERS
Partagez sur :

STATS EXPRESS - La France défie la Roja, mardi (à 21h), qui n'a plus perdu à domicile depuis 9 ans.

A quelques heures du choc contre l'Espagne au stade Vincente Calderon, à Madrid, les Bleus n'ont pas vraiment intérêt à se plonger dans les statistiques. Il existe bien une méthode pour battre les champions d'Europe en titre mais la tâche s'annonce très compliquée. Europe1.fr vous explique pourquoi la formation de Vincente Del Bosque est quasiment imbattable. 

3. Récemment, l'équipe de France de football n'a pas vraiment de bons souvenirs face à la Roja. Les Bleus restent en effet sur trois défaites consécutives sans avoir marqué le moindre but. Le 23 juin dernier à Donetsk, la formation de Laurent Blanc s'incline en quarts de finale de l'Euro (2-0). Deux ans plus tôt, l'Espagne était venue donner une petite leçon de foot aux tricolores juste avant la Coupe du monde. Même score (2-0) mais cette fois au Stade de France. Enfin, le 6 février 2008, Raymond Domenech et son équipe avaient perdu (1-0) à Malaga.

As-Marca_scalewidth_460

7. Pourquoi jouer dans le stade de l'Atlético Madrid et pas à Santiago Bernabeu ? La raison est assez simple. Le stade Vincente Calderon est un porte-bonheur pour la Roja. En 9 rencontres disputées dans cette enceinte, jamais l'Espagne ne s'est inclinée (sept victoires et deux matches nuls).

8. La presse pro-madrilène a pris l'habitude de rebaptiser le portier du Real Madrid "San Iker" (Saint Iker). Un petit surnom pas du tout volé. Le gardien espagnol Iker Casillas n'a plus encaissé de but en sélection depuis 725 minutes. En face, Karim Benzema, lui, n'a plus marqué avec les Bleus depuis le 9 février 2011 (la victoire 1-0 contre le Brésil en match amical), soit… 8 matches.

9. L'Espagne n'a plus perdu en compétition officielle depuis 9 ans. Bien sûr, les coéquipiers d'Iker Casillas ont laissé filer quelques matches amicaux. Le dernier en date, c'était l'année dernière contre l'Italie (une défaite 2-1 à revoir ici). Mais en ce qui concerne les "vrais" matches, la dernière déception du public espagnol remonte au 7 juin 2003. (une défaite 1-0 contre la Grèce pour les qualifications de l'Euro).

Casillas

24. Quand on vous dit que l'Espagne est imbattable, c'est surtout vrai à domicile. Et pour cause, la sélection ibérique reste sur 24 victoires de rang en qualifications (Coupe du monde et Euro). Pas vraiment rassurant pour les Bleus qui viennent juste de s'incliner à domicile contre le Japon (1-0). La dernière fois que les hommes de Vincente Del Bosque n'ont pas gagné, c'était… le 8 septembre 2007 contre l'Islande (1-1).

1158. Si vous n'êtes pas entièrement convaincu sur le côté machine à gagner de l'Espagne, peut-être que l'expérience de ses joueurs finira par vous faire peur. Jugez plutôt : les joueurs sélectionnés dans le groupe de Vincente Del Bosque cumulent 1158 sélections. En face, les 397 des Bleus capes font bien pale figure…