L’équipe de France espoirs attendue au tournant

  • A
  • A
L’équipe de France espoirs attendue au tournant
@ Photo Julien Froment/Europe1
Partagez sur :

RENOUVEAU ? - Vilains petits canards de la Fédération français de football il y a peu, les Bleuets ont l’occasion de lancer un nouveau cycle vertueux.

L’équipe de France Espoirs n’est plus qu’à 90 minutes de la qualification pour l’Euro 2015, qui se tiendra en juin prochain en République Tchèque. Victorieuse à l’aller (2-0), la formation de Pierre Mankowski joue mardi soir en Suède, dans le "traquenard" du Örjans Vall de Halmstad. Les Bleuets, qui restent sur huit ans sans aucune qualification pour un Euro Espoirs, n’ont pas le droit de se rater.

>>>France Espoirs : "Bien mais pas suffisant"

espoirsstade

© Photo Julien Froment/Europe1

La FFF a repris les Espoirs en main. Premier signe qui ne trompe pas, l’implication de la Fédération française de football et de son président, Noël Le Graët. Après l’humiliante élimination de 2012 (contre la Norvège en barrages, 1-1 à l’aller, 5-3 au retour, ndlr) et la triste histoire de la virée en boîte de nuit impliquant cinq Espoirs, la Fédération a resserré les boulons. 

Code de conduite plus ferme, vigilance de tous les instants, tout a été fait pour que les Bleuets soient bien encadrés. Willy Sagnol, leur sélectionneur durant un an, a instigué les bases que Pierre Mankowski, l’actuel coach, poursuit tout en y ajoutant sa touche. Avec une nouvelle génération (cuvée 1993/94) à l’expérience étonnante - champion du monde des moins de 20 ans, vice-champion d’Europe des moins de 19 ans - et des joueurs quasiment tous titulaires dans leurs clubs respectifs, les Espoirs sont en train de retrouver des couleurs.

>>>France Espoirs : Bleuets mais expérimentés

Chargement




Victoire importante ce soir 2-0 en barrage aller face à la Suède. #FRASUE #FFF #EDFu21 #ObjectifEuroU21



 Afficher sur Instagram

Noël Le Graët présent en Suède. C’est bien simple, depuis l’élimination d’il y a deux ans, les Bleuets n’ont plus perdu une seule rencontre. Et le parcours en qualification est quasi parfait : sept victoires, un nul, 28 buts marqués pour seulement 7 encaissés. La victoire au match aller contre la Suède est aussi un motif de satisfaction. Sauf cataclysme, les portes de l’Euro sont donc ouvertes aux Bleuets.

Signe de ce renouveau, la présence mardi soir du président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, à Halmstad. "C’est une équipe bien organisée, solide, solidaire, qui est complémentaire", analyse-t-il, sous le charme, au micro Europe 1. "Pour la Fédération mais aussi pour le football français en général, c’est très agréable qu’une équipe Espoirs puisse disputer une grande compétition comme l’Euro".

Rendre la pareille avec une qualification. Une attention qui touche tout particulièrement les joueurs. C’est le cas du capitaine des Bleuets Samuel Umtiti : "Cela prouve que c’est un match important, d’autant plus que les A jouent en même temps (en Arménie, ndlr)." "On sait  tous qu’il y a beaucoup d’attente autour de nous", rappelle le gardien de but Alphonse Aréola, "à nous de montrer qu’on peut se battre pour le maillot".

>>>France Espoirs : la peur du "traquenard" suédois