L'Argentine de Messi rate une occasion

  • A
  • A
L'Argentine de Messi rate une occasion
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - L'Albiceleste a concédé le match nul en très haute altitude, mardi, en Bolivie (1-1).

Une de Olé du 27.03 (930x1240)

© Olé

L'Argentine n'avait pas oublié. Le 1er avril 2009, elle avait subi une humiliation terrible en Bolivie lors des qualifications pour la Coupe du monde 2009 (6-1). Les Argentins avaient souffert le martyr au niveau physique dans l'atmosphère à l'air raréfié de La Paz, à 4.000 mètres d'altitude. Alors, pour éviter qu'un tel effondrement ne se reproduise mardi, l'Albiceleste avait tout prévu, à la fois les masques à oxygène sur le bord du terrain (ici Angel di Maria à la Une du quotidien argentin Olé), mais aussi un schéma prudent, avec trois joueurs seulement à vocation offensive dans le onze de départ : Angel Di Maria, Rodrigo Palacio et, bien évidemment Lionel Messi.

Mascherano a publié une photo prise dans le vestiaire :



Dans ces conditions, les Argentins se sont aisément contentés d'un point, obtenu après un nul 1-1. Messi, une nouvelle fois auteur de quelques gestes de grande classe, a néanmoins manqué l'occasion de la gagne, seul face au gardien, à la 84e minute.

Messi manque son face-à-face :

L'Argentine, menée au score après 25 minutes après un but de Moreno Martins, a égalisé grâce à Ever Banega, le milieu de terrain de Valence, auteur d'une jolie tête croisée avant la mi-temps.

Banega égalise pour l'Argentine :

Messi, lui, n'a pas marqué mais il n'a pas manqué de saluer le président bolivien, Evo Morales, en lui offrant l'un de ses maillots.

Mesi avec Morales (930x620)

© REUTERS

Si les Argentins ont manqué l'occasion de creuser encore l'écart en tête du classement du groupe de qualifications Amsud, ils en demeurent les solides leaders avec quatre points d'avance sur l'Equateur, qui a écrasé le Paraguay mardi (4-1), et cinq sur la Colombie, que l'Albiceleste retrouvera le 5 juin prochain pour un duel attendu Messi-Falcao.