Jallet, "Monsieur buts venus d'ailleurs"

  • A
  • A
Jallet, "Monsieur buts venus d'ailleurs"
@ REUTERS
Partagez sur :

VIDEO - Le défenseur parisien a marqué un but improbable. Une habitude.

Christophe Jallet n'est pas footballeur à jouer des coudes pour la place de meilleur buteur à la fin de la saison. Plutôt logique pour un défenseur. Mais quand il marque, le latéral droit du PSG ne fait pas les choses à moitié. Mardi soir, il a inscrit un but venu d'ailleurs contre la Biélorussie (3-1). Une habitude...

"Le ballon a décidé d'aller ailleurs"

Jallet-2
A la 68e minute, Franck Ribéry lance Christophe Jallet côté droit. Ce dernier cherche à centrer pour Karim Benzema au deuxième poteau. Sa passe ratée se transforme en un tir juste sous la barre. Pas de doute possible, c'est un but très chanceux. "Un but comme ça, ça se raconte", a plaisanté le capitaine du PSG. "C'est une émotion énorme, même si ça vient un peu de nulle part. C'est un moment intime et magnifique, il faut savourer même si on a peu de temps pour ça. Je veux centrer, mais heureusement le ballon a décidé d'aller ailleurs".

Le sélectionneur des Bleus, lui aussi, s'est beaucoup amusé de ce centre-tir après la rencontre. "Non, il voulait tirer", a-t-il lâché en conférence de presse. "Il avait travaillé toute la semaine".

Christophe Jallet marque son premier but en bleu :



C'est comme ça avec Jallet, le ballon décide parfois d'aller ailleurs. Depuis le début de sa carrière, le latéral droit n'a pas vraiment des statistiques hallucinantes. En 246 matches disputés en Ligue 1 (avec Lorient et le PSG), il a marqué seulement à 12 reprises. "Je ne suis pas un buteur, je n'ai pas l'habitude de ces moments", a-t-il concédé mardi soir en conférence de presse, tout fier de devoir commenter son but.

Une très belle frappe

La saison passée, Christophe Jallet a marqué les esprits en inscrivant deux buts incroyables. Lors de la 28e journée, il arrache le match nul à Caen (2-2) dans les arrêts de jeu sur un enchaînement magnifique. Contrôle de la poitrine-reprise de volée, même les meilleurs attaquants ne font pas toujours aussi bien.



Quelques mois plus tôt, Jallet fait son show, cette fois contre l'Olympique lyonnais. A la réception d'un coup franc, le joueur parisien ne tremble pas pour mettre un plat du pied parfait. Un peu à la manière d'un Thierry contre le Brésil en 2006 (voir ici en vidéo), Jallet surgit au deuxième poteau pour tromper Hugo Lloris à bout portant (à partir de 1'14).

Certes, c'est un défenseur mais "Monsieur buts venus d'ailleurs" possède une très bonne frappe. Quand il est devant et qu'il en a l'occasion, il tente sa chance. Chanceux, vous dîtes ? L'un de ses trois buts à Lorient devrait finir de vous convaincre (voir ici en vidéo).