"Ibrahimovic est heureux à Paris"

  • A
  • A
"Ibrahimovic est heureux à Paris"
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Une petite phrase de Zlatan Ibrahimovic a obligé Leonardo et son agent à réagir.

"Je pourrais imaginer retourner à l'AC Milan si je devais choisir aujourd'hui". La petite phrase glissée par Zlatan Ibrahimovic, mercredi soir en conférence avec son équipe de Suède, a fait son petit effet. La direction du PSG a été obligée d'éteindre l'incendie.

"Je me sentais chez moi là-bas"

Ibrahimovic-2
Zlatan Ibrahimovic en aurait-il déjà marre de Paris et de la Ligue 1 ? A relire ses déclarations de mercredi soir, on pourrait douter. "Je veux du bien au Milan. Je me suis plu et je me sentais chez moi là-bas", a expliqué l'attaquant suédois. "Souvent, tu ne retournes pas là où tu as été, mais Milan, je peux l'imaginer. C'est un club fantastique", a-t-il poursuivi. "Je veux qu'ils réussissent et tout ce que j'espère c'est que cela aille mieux. Mais s'ils ont besoin d'aide, ils savent où je suis". Ses déclarations sont immédiatement reprises par la presse italienne et française. La rumeur d'un départ est lancée.

Quelques heures plus tard, Leonardo est obligé de jouer les pompiers de service. "J'ai déjà parlé avec Ibra, il a seulement voulu dire qu'il respectait Milan, qu'il était très bien dans le club et dans la ville, mais Ibra ne partira de Paris qu'une fois qu'il aura tout gagné à Paris". Pas de doute possible pour le directeur sportif brésilien, Zlatan reste à Paris.

Un petit coup de blues après le Clasico

La question d'un départ ne se pose pas non plus pour son agent, Mino Raiola :"Ibra est heureux à Paris et n’a pas l’intention de retourner à Milan". Et d'expliquer la sortie de son joueur : "ses mots étaient une démonstration d’affection envers ses anciens supporters. Il a laissé une partie de son cœur à Milan et ils étaient très bien avec eux. Il a dit qu’il y reviendrait peut-être mais c’était surtout une marque de respect pour ce club".

Ibrahimovic-3

Mais que signifie ce commentaire ? Petit caprice zlatanesque ou réelle nostalgie milanaise ? Après son doublé au Vélodrome contre l'OM (2-2), l'attaquant parisien aurait pas beaucoup apprécié la prestation de ses coéquipiers. Avec 9 buts en 6 matches, peut-être estime-t-il qu'ils ne sont pas au niveau. Peut-être en avait-il marre de dormir à l'hôtel depuis son arrivée à Paris. Selon France Bleu 107.1, il aurait enfin trouvé un logement. De quoi effacer son coup de blues passager ?