Ibrahimovic échappe à toute sanction
© Capture d'écran Canal+

La LFP n’a pas "taclé" l’attaquant du PSG, qui avait marché sur la tête du Lyonnais Lovren.

L’info. Les supporters du PSG peuvent souffler. Zlatan Ibrahimovic, la star de l’équipe (et du championnat de France), a échappé à la sanction jeudi soir. Le cas de l’attaquant suédois, qui avait marché sur la tête du Lyonnais Lovren le 16 décembre dernier, était étudié par la commission de discipline de la LFP, qui a donc décidé de le blanchir.


L'explication. "Après audition de l'avocat du joueur et des représentants du PSG, lecture du rapport complémentaire de l'arbitre établi après visionnage des images, la Commission a considéré qu'elle ne pouvait établir sans doute persistant que le joueur avait volontairement marché sur son adversaire et qu'il n'y avait en conséquence pas lieu à sanctionner le joueur", a argumenté la commission de discipline de la Ligue dans un communiqué.

Pour les Lyonnais, le geste était intentionnel… Cette décision fera sans doute grincer des dents du côté de l’OL. Immédiatement après la rencontre, Lovren avait parlé d'un geste "grave". "Tout le monde me dit qu'il a fait exprès. En tous cas, j'ai très mal à la tête", avait-il déclaré. "Il s'est excusé, c'est bien, mais il l'a fait", avait-il ajouté. Son président Jean-Michel Aulas avait été plus direct. "Lovren se fait massacrer. On appuie pour faire mal. Je pense que c'est volontaire, oui. J'ai revu les images et il fait le geste d'appuyer. Si on ne veut pas faire mal, ce n'est pas la peine d'appuyer", a-t-il dit.

…Pas pour Zlatan. L'attaquant parisien a lui toujours affirmé qu'il n'avait pas eu "l'intention de blesser" son adversaire. "Non, c'est impossible. Je regarde le ballon, je ne le vois pas. Je ne rentre pas sur le terrain pour blesser quelqu'un. Je n'avais pas l'intention de le blesser", avait-il assuré.