Zlatan Ibrahimovic : 100 buts et au-delà !

  • A
  • A
Zlatan Ibrahimovic : 100 buts et au-delà !
@ Martin BUREAU/AFP
Partagez sur :

RÉPONSE - Le Suédois a signé un triplé, mercredi, en demi-finales de la Coupe de France face à Saint-Etienne (4-1).

Que n'a-t-on entendu, dimanche soir, à l'issue du "classique" entre l'OM et le PSG (2-3) sur la performance de Zlatan Ibrahimovic ! Certains lui ont même reproché de ne plus se sentir concerné. C'est évidemment mal connaître l'animal. Alors oui, il avait marché au Vélodrome (c'est le cas tout le temps), oui, il avait perdu des ballons (ça arrive), mais il a prouvé, mercredi soir, face à Saint-Etienne que non, il n'avait jamais perdu le feu sacré. Le Suédois a éclaboussé de tout son talent la deuxième demi-finale de Coupe de France (4-1), en signant un triplé.

8 buts cette saison contre Saint-Etienne. Les Verts, victime expiatoire qui n'aura fait illusion qu'en fin de première période. Les Verts, proie préférée de Zlatan. En quatre matches cette saison (deux en championnat, un en Coupe de la Ligue et un Coupe de France), Ibrahimovic leur aura inscrit 8 buts : deux triplés au Parc et deux buts décisifs dans le Chaudron. C'est bien simple, cette saison, "Ibra" a marqué autant de buts contre Saint-Etienne (en 4 matches donc) que l'avant-centre des Verts titulaire mercredi soir, le Turc Mevlut Erding (ex-PSG), n'en a marqué en 29 matches. Dur.

Zlatan n'aura pas mis longtemps a prouvé qu'il était dans le bon tempo. Dès la 4e minute de jeu, il remisait de la tête pour Ezequiel Lavezzi qui venait buter sur Stéphane Ruffier. Un gros quart d'heure plus tard, c'est cette fois sur une talonnade que le Suédois lançait l'Argentin, rattrapé illicitement du bras par un bien maladroit François Clerc. La sentence ne tarda pas à tomber. Ibrahimovic, comme presque toujours, expédia le ballon dans le petit filet, sur la droite du gardien. Ruffier, bien mal inspiré, avait plongé à gauche. 1-0 pour le PSG et 100e but en rouge et bleu pour Ibrahimovic, arrivé à l'été 2012.

Plus discret ensuite, "Ibra" finit en trombe la deuxième période. Lancé par Adrien Rabiot, l'un des remplaçants habituels aligné mercredi par Laurent Blanc pour faire face à la cascade de blessés, Ibrahimovic adressa une frappe croisée du gauche qui alla s'écraser sur le poteau (71e). Dix minutes plus tard, il marqua son 101e but. L'un de deux qui resteront dans les mémoires. Lancé à la limite du hors-jeu par le héros du Vélodrome, Blaise Matuidi, "Ibra" effaça Ruffier d'un grand pont avant de conclure dans le but vide. Jamais rassasié, le Suédois conclut la marque dans le temps additionnel d'un tir puissant au premier poteau pour le n°102. Fermez le ban !

Ibrahimovic réussit un grand pont avant de marquer :

"C'est le plus grand joueur étranger à être passé en France, oui", a répondu l'entraîneur de Saint-Etienne, Christophe Galtier, à un journaliste qui lui demandait si "Ibra" était à son sens le meilleur joueur de l'histoire de la L1. "On l'a énervé les années précédentes peut-être. Nos Verts, mes Verts réussissent à Zlatan cette saison. Heureusement qu'on ne les joue pas une cinquième fois."

Ibrahimovic avec le trophée des 100 buts (465x640)

© F.Fife/AFP

A sept buts de Pauleta. Auteur de ses 100e, 101e et 102e buts sous le maillot parisien mercredi soir, Ibrahimovic laisse derrière lui Dominique Rocheteau, auteur de 100 buts, et n'est (déjà) plus qu'à 7 longueurs du Portugais Pedro Miguel Pauleta, meilleur marqueur de l'histoire du PSG (109 buts en cinq saisons entre 2003 et 2008). Seule une longue suspension (et un parcours écourté en Ligue des champions) semble aujourd'hui pouvoir freiner "Ibra", qui reste sur 8 buts en 4 matches avec le PSG. Le Suédois connaîtra jeudi le sort que lui a réservé la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) après ses insultes contre l'arbitre de la rencontre Bordeaux-PSG, le 15 mars dernier (3-2). Ces insultes, c'était peut-être déjà une première preuve que Zlatan se sentait toujours concerné par le sort du PSG...

>> LIRE AUSSI - PSG : David Luiz absent quatre semaines