Red Star : Hollande et l'utopie d'un deuxième grand club à Paris

  • A
  • A
Red Star : Hollande et l'utopie d'un deuxième grand club à Paris
@ Franck FIFE/AFP
Partagez sur :

MESSAGE - Le président de la République a évoqué au détour d'une phrase l'importance d'une alternative au PSG.

Un président de la République qui se déplace pour un huitième de finale de Coupe de France, c'est peu commun. Alors, François Hollande a voulu marquer le coup, mardi soir, à l'issue de la qualification de Saint-Etienne sur le Red Star, au stade Jean-Bouin, à Paris (2-1), en évoquant l'importance d'un deuxième grand club dans la capitale.

"Pour le Red Star, l'objectif, ce n'était pas cette Coupe de France, mais c'est surtout la (montée en) Ligue 2", a insisté le chef de l'Etat à l'issue de la rencontre. "Ça renvoie à l'idée qu'il puisse y avoir dans les prochaines années plusieurs clubs à Paris, ou tout du moins en Ile-de-France", au plus haut niveau.

Le Red Star, dont le stade est à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), est actuellement troisième du classement du National (3e division), classement mené par... le Paris FC. Le club de Pierre Ferracci est bien parti pour la montée puisqu'il est leader avec 8 points d'avance sur le 4e. La Ligue 2 compte également un autre club francilien, Créteil, actuellement 12e du classement.

>> Créteil, qui évolue en proche banlieue parisienne, a été considéré comme un club "parisien".

Serpent de mer. On sent que François Hollande a quand même pris quelques pincettes ("ça renvoie à l'idée") au moment d'évoquer ce fameux "deuxième club" à Paris, conscient certainement de l'importance prise par le PSG. Depuis l'arrivée des investisseurs qatariens, le club offre effectivement une nouvelle visibilité (et respectabilité ?) à Paris à travers le monde. Et on ne sait pas comment les propriétaires qatariens prendraient l'émergence et éventuellement le soutien à un autre club parisien que le leur...

>> LIRE AUSSI : PSG-Nantes, un classique de la Coupe