Gourcuff retrouve la lumière

  • A
  • A
Gourcuff retrouve la lumière
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le meneur de jeu de l'OL, brillant, a inscrit un but, dimanche, face à Brest (1-1).

L'OL a concédé le match nul, dimanche, en fin d'après-midi, face à Brest (1-1), compromettant très sérieusement ses dernières chances dans la course à la Ligue des champions. Mais si l'OL a dû se contenter d'un point, l'un de ses joueurs, Yoann Gourcuff, en a marqué plusieurs, des points. L'ancien Bordelais, qui n'avait plus marqué depuis plus de six mois et le derby face à Saint-Etienne, le 29 octobre dernier (2-0), a enfin retrouvé le chemin des filets. Si habile de son pied droit, Gourcuff a marqué cette fois d'une magnifique tête plongeante sur un centre venu de la gauche de Mahamadou Dabo.

Gourcuff inscrit son deuxième but de la saison :

"Pour moi, ça fait du bien de jouer trois matches consécutifs", a convenu Gourcuff. "Il y a eu des séquences intéressantes. J'ai réussi à bien me situer sur le terrain et les coéquipiers m'ont donné les ballons souvent dans le bon tempo." En dehors de son but, plein d'opportunisme et de justesse technique, Gourcuff s'est effectivement signalé tout au long de la rencontre par la qualité de ses passes. Placé en meneur dans un dispositif en 4-2-3-1, le n°8 lyonnais a pesé sur le jeu et offert deux caviars à Lisandro Lopez, qui n'a pas réussi à les convertir. Un Gourcuff aussi bon, "cela faisait une éternité", comme le rappelle le journaliste de L'Equipe et fin connaisseur de l'OL, Vincent Duluc.





Son entraîneur, Rémi Garde, n'a pas manqué, lui non plus, de relever la prestation de son joueur, qu'il n'a utilisé qu'à 11 reprises cette saison en Ligue 1. "Sur la première heure, il a délivré des passes intéressantes et retrouvé de la puissance dans son jeu. C'est un match encourageant pour lui." Et il est d'autant plus encourageant que, dimanche matin, dans l'émission "Téléfoot", le sélectionneur de l'équipe de France, Laurent Blanc, n'a pas totalement fermé la porte à celui qui a été son protégé quand il était assis sur le banc des Girondins de Bordeaux.

"Une petite opportunité" pour l'Euro

"Sa saison a été chaotique", a expliqué Blanc à propos de Gourcuff, qui a été blessé à plusieurs reprises cette saison (cheville, genou). "J'avais dit aux joueurs: "faites en sorte d'être pris et d'être dans le chapeau, pour pouvoir être choisi". Cela, ça veut dire qu'il faut avoir du temps de jeu. Si tu ne joues pas ou très peu, ou pire, si tu es blessé, tu ne peux pas être choisi. Il a une chance de participer à l'Euro parce qu'on s'aperçoit qu'on n'a pas beaucoup de certitudes dans le domaine offensif. Donc ça lui laisse encore une petite opportunité." Il ne reste plus que trois matches à Gourcuff pour transformer cette "petite opportunité" en vraie certitude. Le temps lui est compté.