Gourcuff, 6 semaines à attendre

  • A
  • A
Gourcuff, 6 semaines à attendre
Yoann Gourcuff, sorti dès la 13e minute de jeu face aux Troyens, doit passer une IRM lundi@ MAX PPP
Partagez sur :

FOOT - Le meneur de jeu de l'OL sera absent au moins six semaines après s'être blessé, samedi.

L'Olympique lyonnais, leader de la Ligue 1 avec deux victoires lors des deux premières journées, a tout pour se réjouir. Sauf que son meneur de jeu, Yoann Gourcuff a été victime d'une entorse au genou droit contre Troyes samedi (4-1). Une énième tuile pour le Lyonnais qui sera indisponible pour au moins six semaines.

gourcuff 930

© Max PPP

La Coupe de France

Depuis trois saisons -une à Bordeaux puis deux à Lyon-, le Breton cumule les mauvaises performances et les "pépins". Une fois c'est le tendon d'Achille qui le fait souffrir, l'autre fois ce sont les adducteurs ou c'est sa cheville gauche, dont il a été opéré il y a un an, qui est récalcitrante. Mais depuis plusieurs semaines et notamment lors de la préparation d'avant saison, Yoann Gourcuff semblait avoir retrouvé des couleurs. Moralement, il semblait avoir définitivement oublié l'épisode douloureux des Bleus de Knysna.

Déjà, lors de la finale de Coupe de France, le 28 avril dernier au stade de France, l'OL avait retrouvé, en partie, le meneur de jeu qui l'avait convaincu de mettre 22 millions d'euros sur la table. L'ex-Girondins, qui n'était plus titulaire depuis le mois de février, avait été à l'origine du but de Lisandro qui avait permis de décrocher la timbale face à Quevilly (1-0) :

Un Trophée des Champions

Au mois de juillet, à Tignes en Savoie, il avait suivi un stage d'oxygénation. Ses performances lors des rencontres de préparation se révèlent encourageantes avec en point d'orgue, le Trophée des champions gagné contre Montpellier au cours duquel il a délivré une passe décisive avant d'être élu homme du match (2-2, 4-2 t.a.b.). Il avait ensuite continué sur sa lancée à Rennes, en ouverture du Championnat, en inscrivant le but du succès de l'OL (1-0) :

gourcuff nivet 930

© Max PPP

Bernard Lacombe, le fin conseiller du président lyonnais, assurait "n'avoir jamais vu le joueur aussi bien préparé et affûté que cette saison". On avait tout lieu de le croire. Gourcuff n'avait, en effet, pas suivi une préparation estivale complète depuis trois ans. Cette blessure "fauche" à nouveau l'ancien Girondin alors qu'il était en pleine bourre.

"C'est embêtant parce qu'il était dans une très bonne forme. Ce serait évidemment dommage s'il devait s'arrêter assez longtemps car il était vraiment bien parti", a déploré Rémi Garde, qui doit dans le même temps gérer les incertitudes liées au marché des transferts concernant plusieurs joueurs de son groupe.

Clément Grenier l'a bien suppléé

Une indisponibilité de longue durée (de 6 semaines à 3 mois) de Gourcuff pourrait-elle influer sur les orientations de recrutement adoptées par le club rhodanien ? Il semblerait que non, comme l'a souligné Jean-Michel Aulas après la rencontre face à Troyes. Le président de l'OL a confirmé l'existence de tractations pour l'arrivée du défenseur argentin de Nice, Fabian Monzon dans le cadre d'un éventuel départ d'Aly Cissokho avec, en prime, deux jeunes Lyonnais en échange, Jérémy Pied et Clément Grenier.

Ce dernier a pourtant remplacé avantageusement Gourcuff samedi en étant notamment impliqué sur les quatre buts de l'OL. L'encadrement devra voir s'il s'avère judicieux de s'en séparer pour, éventuellement, recruter à sa place le Dijonnais Benjamin Corgnet, souvent évoqué à Lyon.

• Les résultats de le 2e journée :

Lyon-Troyes : 4-1 (Gomis 51e, 90+2, Bastos 66e, Lisandro 88e pour Lyon, Bahebeck 47e).

Toulouse-Saint-Etienne : 2-1 (Capoue 35e, Ben Yedder 59e pour Toulouse, Gradel 90+2 s.p. pour Saint-Etienne).

Brest-Evian/Thonon : 1-0 (Baysse 90+1 pour Brest).

Valenciennes-Nice : 0-0.

Bastia-Reims : 2-1 (Modeste 62 s.p., Ilan 90+5 pour Bastia, Fauvergue, 6e pour Reims).

Lorient-Montpellier : 2-1 (Traoré 90+1, Aliadière 90+3 pour Lorient, Herrera 37e pour Montpellier).

Marseille-Sochaux : 2-0 (Gignac, 54e, Kaboré 90e pour l'OM)

Bordeaux-Rennes : 1-0 (Obraniak, 75e pour Bordeaux)

Ajaccio-PSG : 0-0