France-Pays-Bas : c'est Matuidi qui régale !

  • A
  • A
France-Pays-Bas : c'est Matuidi qui régale !
@ REUTERS
Partagez sur :

VIDÉO - Le milieu de terrain du PSG a réussi une performance exceptionnelle, mercredi.

Matuidi avec Pogba (930x620)
Le rapprochement est facile mais il est inévitable. C'est un but comparable à ceux que signe régulièrement Zlatan Ibrahimovic, son coéquipier au PSG, que Blaise Matuidi a marqué, mercredi, face aux Pays-Bas (2-0). Auteur de l'ouverture du score vingt minutes plus tôt - sur une longue ouverture de... Matuidi ! -, Karim Benzema a été le détonateur de l'action. D'une talonnade, le joueur du Real Madrid trouva le milieu de terrain parisien, qui lui remit sur un pas, du gauche. Benzema écarta alors sur Mathieu Valbuena, à droite. Le meneur de jeu de l'OM adressa un centre quasi parfait sur le n°14 des Bleus. Légèrement en avance sur le ballon, Matuidi jeta son pied droit en arrière pour catapulter le ballon hors de portée de Jasper Cillesssen. Un premier but en bleu assez improbable...

Matuidi réussit le but du 2-0 :

Et vu sous un autre angle :

"Sur une récupération haute (avec un tacle décisif de Griezmann, ndlr), Karim remise bien, je me projette alors comme j'ai l'habitude de faire et là..." Interrogé par TF1, qui lui montre les images du but, Matuidi marque une pause. "C'est un beau but, c'est rare", convient-il avec humilité.

Matuidi face aux Pays-Bas (930x465)

Et pourtant, l'ancien milieu de terrain de Saint-Etienne aurait toutes les raisons de parader. Car, mercredi soir, il n'a pas seulement régalé les 80.000 spectateurs du Stade de France d'un but d'anthologie, il s'est également démultiplié comme il en a l'habitude, avec quatre interceptions, 92% de passes réussies et une activité débordante, y compris devant le but, où il s'est créé d'autres belles situations. "Il a du peps hein", a souri Didier Deschamps. "En plus, il marque des buts. En terme de volume, d'intensité et de répétition des courses, il est à un très haut niveau."



Des dix joueurs de champ alignés au coup d'envoi, Matuidi est l'un des quatre à avoir disputé l'intégralité des 94 minutes de la rencontre, avec son coéquipier au PSG Yohan Cabaye - pas sûr, d'ailleurs, que Laurent Blanc ait apprécié que ses deux joueurs aient été mis autant à contribution à trois jours du match à Bastia, en Ligue 1 - et les deux membres de la charnière centrale, Raphaël Varane et Eliaquim Mangala, qui n'ont pas été franchement mis à l'épreuve. 



La performance de Matuidi intervient trois jours seulement après le classique face à l'OM, où il s'était déjà mis en valeur pendant 86 minutes... Avec Matuidi, la France tient indiscutablement son poumon. Et comme elle a semble-t-il retrouvé un buteur avec Benzema, excellent lui aussi mercredi soir, elle peut envisager de voyager loin...

sur le même sujet, sujet,

LE THERMOMÈTRE - France-Pays-Bas : des Bleus convaincants