Bleuets : la peur du "traquenard" suédois

  • A
  • A
Bleuets : la peur du "traquenard" suédois
@ Julien FROMENT/EUROPE 1
Partagez sur :

CHAMPÊTRE - L'équipe de Pierre Mankowski devra composer face à la Suède mardi, en barrages retour, avec un stade loin des standards européens.

L'équipe de France Espoirs affronte mardi soir la Suède en barrages retour, qualificatif pour l'Euro 2015. Les Bleuets, vainqueurs logiques à l'aller 2-0, sont dans une position plus que favorable, mais le stade choisi par la Suède pourrait leur jouer des tours...

>> LIRE AUSSI : Les Bleuets veulent effacer les échecs du passé

Entrée du stade d'Halmstad (960x640)

© Julien FROMENT/E1

Des installations dignes d'une CFA. Située à quelques encablures du centre de Halmstad et collée au fleuve Nissan qui se jette dans la mer du Nord, l'enceinte abrite le club local, le Halmstad BK, qui évolue en première division suédoise. Et pourtant, à la vue des infrastructures, on est plus proches du niveau du National en France, voire du CFA (Championnat de France amateur).

D'une capacité annoncée de 10.000 places, le stade est ouvert aux quatre vents, possède des tribunes vétustes et donne le sentiment de jouer une rencontre du dimanche.  Une rénovation a bien été prévue, mais la municipalité de Halmstad a décidé de la repousser à 2016, selon les informations du quotidien suédois Expressen.

Stade Hamlstad (1280x320)

© Julien FROMENT/E1


Ambiance Coupe de France. Bref, l'Örjans Vall d'Hamlstad est bien loin du stade Vélodrome qu'ont l'habitude de côtoyer Giannelli Imbula ou Florian Thauvin ... C’est pour cette raison que le sélectionneur suédois Hakan Ericson a choisi ce terrain. Selon lui, les dimensions réduites gêneront les Bleuets qui "aiment prendre la profondeur et utiliser les couloirs".

Stade Hamlstad (960x460)

© Julien FROMENT/E1

"C’est un traquenard, c'est petit, ça ne va pas permettre aux joueurs de prendre de la vitesse", analyse au micro d'Europe 1 le sélectionneur français Pierre Mankowski. "Le danger, ce serait d'arriver et de s'attendre à avoir un stade comme celui du Mans (le match aller a eu lieu au MMArena, ndlr) et être surpris. On les a mis en garde, ce n'est pas un lieu formidable, on se demande  bien si ce stade est aux normes d’une rencontre internationale. Mais bon, il faut en passer par là pour se qualifier." Le gardien de but des Bleuets, Alphonse Areola, préfère en sourire : "c’est un peu ambiance Coupe de France, mais on fera avec, tant que la pelouse est en bon état."

>> LIRE AUSSI : France Espoirs : Bleuets mais expérimentés

Des Suédois capables de miracles à domicile. L'Örjans Vall semble en tout cas inspirer les Espoirs suédois. Lors de leur dernier match de poules à Halmstad, ils étaient parvenus à arracher leur qualification in extremis face à la Turquie dans un match complètement fou avec un but à la 94e minute.  "Mentalement, ils vont être très déterminés et ce match est la preuve, s'il en en fallait une, que la Suède sera difficile à manœuvrer chez elle", aime à rappeler Pierre Mankowski, qui a trouvé là un bon moyen de garder ses garçons sous pression...

>> LIRE AUSSI : Equipe de France Espoirs : "c'est bien, mais pas suffisant"