Fournier licencié, l'AJA en crise

  • A
  • A
Fournier licencié, l'AJA en crise
@ MAXPPP
Partagez sur :

FOOT - L'entraîneur a été licencié après la défaite contre Evian (2-0). Wallemme va le remplacer.

Le club bourguignon de l'AJ Auxerre est en pleine crise. Après une nouvelle défaite à domicile (2-0) contre Evian, le président Gérard Bourgoin a décidé de se séparer son entraîneur, Laurent Fournier. C'est l'ancien lensois Jean-Guy Wallemme qui va prendre la succession.

C'était le revers de trop pour Laurent Fournier. A 47 ans, l'ancien joueur du PSG n'a pas résisté à cette série de mauvais résultats (Auxerre n'a plus gagné depuis le 11 décembre dernier). Le dirigeant de l'AJA a expliqué de son côté que le discours ne passait plus entre les joueurs et l'entraîneur.

Wallemme le remplace

Très remontés contre cette nouvelle défaite, quelques supporters auxerrois ont essayé de pénétrer sur la pelouse samedi soir. Les forces de l'ordre ont dû employer du gaz lacrymogène, sous les yeux des journalistes, pour les repousser. Arrivé à la présidence de l'AJ Auxerre au printemps dernier après en avoir chassé son prédécesseur, Alain Dujon, Gérard Bourgoin cristallise aujourd'hui sur son nom la colère des supporters qui voient leur équipe glisser vers la relégation.

Auxerre

© MAXPPP

Une marche en ville depuis la place de la cathédrale d'Auxerre jusqu'au stade de l'Abbé Deschamps avait déjà rassemblé plusieurs centaines de supporters pacifiques dans l'après-midi de samedi. En tête de ce défilé, on pouvait lire "direction démission" sur une banderole.

Selon une informations du journal L'Equipe confirmée par le club, l'ancien lensois, Jean-Guy Wallemme, actuel sélectionneur du Congo va remplacer Laurent Fournier sur le banc auxerrois. 

Une relégation inévitable ? 

Quel qu'il soit, le successeur de Laurent Fournier n'aura pas énormément de marge de manœuvre pour éviter la relégation. L'AJA, qui n'a gagné que quatre fois cette saison en Ligue 1, se déplacera à Toulouse samedi prochain. Avant la fin de la saison, les Auxerrois devront également affronter Lyon, le PSG, Marseille et Montpellier mais aussi des concurrents directs pour le maintien comme Valenciennes, Dijon, Brest, Nice.