Football : la Fifa autorise officiellement le port du voile

  • A
  • A
Football : la Fifa autorise officiellement le port du voile
@ Reuters
Partagez sur :

Une circulaire va être envoyée aux différentes fédérations pour expliquer les détails de l'application de cette décision.

Pour la première fois de leur histoire, les joueuses de football pourront porter, lors de matches officiels, un voile ou un turban sur la tête. L’International Football Association Board (IFAB), seul organe autorisé à modifier les règles du football, a officialisé cette règle samedi. "Il a été décidé que les joueuses pouvaient avoir la tête couverte pour jouer", a déclaré en conférence de presse le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke, ajoutant que les hommes avaient aussi désormais cette possibilité. En réponse à une requête de la communauté sikh canadienne, la mesure a, en effet, été élargie aux hommes. Une circulaire doit être envoyée aux différentes fédérations pour expliquer les détails de l'application de cette décision.

Blatter s'excuse mais s'accroche

Deux ans de délibération. Après une "période d’essai de deux ans approuvée à l’unanimité en 2012", après une demande de la Confédération asiatique de football (AFC), le Board ne voit "pas d'indication allant dans le sens de l'interdiction d'un couvre-chef". Jusqu’en 2007 pourtant, l’association des fédérations de football interdisait le port du voile, au nom de la neutralité religieuse. Mais de l’eau a coulé sous les ponts depuis, et après de multiples requêtes - l’Iran en tête -, la Fifa a finalement cédé. A une seule condition : que le port dudit voile ou turban ne mette pas en danger l’intégrité physique des joueuses. Pour ce faire, le turban ou voile ne devra pas être relié au maillot. Ce voile ou ce turban n'est donc pas celui de tous les jours. Il doit être en accord avec la tenue du joueur, ne pas être rattaché à son maillot, ne pas constituer un danger pour celui qui le porte ou autrui, et ne doit avoir aucune partie qui dépasse.

La FFF s’y oppose toujours. Cette proposition de 2012 avait fait jaser du côté de la Fédération française de football. Celle-ci, via un communiqué, l’avait interdit à l’époque. "En ce qui concerne la participation des sélections nationales françaises dans des compétitions internationales d'une part, ainsi que l'organisation des compétitions nationales d'autre part, la Fédération française de football rappelle son souci de respecter les principes constitutionnels et législatifs de laïcité qui prévalent dans notre pays et qui figurent dans ses statuts", pouvait-on ainsi lire. Joint pour Europe 1, sa position n’a pas bougé d’un iota en 2014. Reste à voir si la FFF aura les moyens de s’opposer à l’ogre Fifa…

sur le même sujet

FOOT - Le port du voile islamique fait débat