Football : un mois de prison ferme pour Brandao

  • A
  • A
Football : un mois de prison ferme pour Brandao
Brandao a été condamné à une peine d'un mois de prison ferme pour son coup de tête sur Thiago Motta.@ MAXPPP
Partagez sur :

SANCTION - L'attaquant bastiais a été condamné jeudi pour son son coup de tête sur le milieu de terrain du PSG Thiago Motta.

Le jugement est tombé pour Brandao. Le joueur du Sporting club de Bastia a écopé jeudi d'une peine d'un mois de prison ferme et de 20.000 euros d'amende pour son coup de tête asséné à Thiago Motta, le milieu de terrain du PSG, à l'issue d'une rencontre de Ligue 1 le 16 août dernier. Le président du tribunal correctionnel de Paris, qui a retenu des circonstances aggravantes contre le joueur, a néanmoins laissé entendre que Brandao, âgé de 34 ans,  pourrait bénéficier d'un aménagement de peine et ne pas séjourner en prison. Le parquet avait requis huit mois de prison avec sursis et 15.000 euros d'amende.

L'avocat du joueur, Maître Olivier Martin, réfléchit à faire appel de la sanction :



Suspendu six mois sur le plan sportif. L'ancien attaquant de Saint-Etienne et de l'OM, absent jeudi à l'audience car hospitalisé suite à une blessure contractée à l'entraînement, avait déjà été sanctionné sur le plan sportif d'une suspension de six mois. Il ne pourra reprendre la compétition qu'à partir du 22 février prochain, s'il est remis de son opération au tendon du quadriceps de la cuisse droite.

>> LIRE AUSSI : Brandao : "j'ai tout de suite regretté mon geste"

Des excuses sur Canal+. Dimanche dernier, le Brésilien a présenté ses excuses devant les caméras de Canal+. "Je suis un joueur professionnel et je dois montrer l'exemple pour les enfants, les spectateurs, et tous ceux qui aiment le sport", avait-il insisté. Brandao assure avoir été "insulté pendant tout le match" par Thiago Motta, international italien de 32 ans né au Brésil. "Je n'ai pas envie de répéter ses propos, parce que je l'ai dit à la Ligue et à la justice. Ce sont des mots très durs. C'est très blessant pour moi et pour ma famille."