Foot : la grande braderie de l'Anzhi

  • A
  • A
Foot : la grande braderie de l'Anzhi
En août 2011, le Camerounais Samuel Eto'o, ancien attaquant de l'Inter Milan, a signé un contrat de trois ans pour un salaire annuel estimé à près de 20,5 millions d'euros, devenant ainsi le joueur le mieux payé de la planète devant Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.@ Reuters
Partagez sur :

Le milliardaire russe, propriétaire du club de football, va réduire drastiquement son budget.

L'INFO. Alors que le PSG et Monaco continuent leur shopping à tout-va, certains ont décidé de prendre le chemin inverse. Le milliardaire russe Suleiman Kerimov, propriétaire du club de football d'Anzhi Makhatchkala, a annoncé qu'il allait réduire drastiquement son budget et vendre les vedettes de cette formation. "La principale information est qu'Anzhi va faire l'objet d'une réorganisation. Nombre de nos coûteuses vedettes vont quitter Anzhi, et le budget du club va baisser de 50-70 millions de dollars par an", a indiqué sur Twitter Konstantin Remchukov, président du club qui était quasiment inconnu avant son acquisition par Kerimov en janvier 2010.

 

Et Samuel Eto'o dans tout ça ? Cette annonce a fait l'effet d'un coup de tonnerre alors que la formation voulait atteindre les sommets européens. Surtout lorsque le propriétaire a investi des dizaines de millions d'euros. C'est alors que le passionné du ballon rond se pose la question suivante : mais que va devenir le roi Samuel Eto'o, l'ex attaquant de l'Inter, et son salaire annuel de 20,5 millions d'euros ? Le plus gros salaire du football, devant Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, va-t-il devoir réduire son fastueux train de vie ?

Konstantin Remchukov, qui a reconnu que le club avait "échoué à rencontrer un rapide succès", a précisé que Kerimov donnerait plus tard des détails concernant cette réorganisation. On n'en saura donc pas plus pour le moment sur les départs éventuels.

anzhi 930.310

© Reuters


Que s'est-il passé ? Après la défaite à domicile d'Anzhi, emmené par l'international français Lassana Diarra, contre Rostov (0-1) vendredi, Kerimov, magnat du pétrole réputé proche du Kremlin, a rencontré des problèmes de santé. Il a décidé de changer radicalement de stratégie pour ce club richissime... qui pointe seulement à la 13e place du classement (2 points en quatre matches). Kerimov s'est ensuite réuni avec les joueurs et a promis aux vedettes les plus chères du club l'aide des dirigeants pour trouver une nouvelle formation. Promis, juré, l'Anzhi tiendra ses obligations financières.

Que les fans de football russe se rassurent, Kerimov a fait savoir qu'il ne vendrait pas le club, où l'ancien entraîneur Gadzhi Gadzhiev reprendra son poste dans un avenir proche. Il remplacera l'entraîneur néerlandais René Meulensteen, ex-assistant de l'Ecossais Alex Fergusson, qui s'était installé sur le banc après la démission en juillet de son compatriote néerlandais Guus Hiddink.