Euro Espoirs en Israël : Platini assume

  • A
  • A
Euro Espoirs en Israël : Platini assume
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le président de l'UEFA est revenu mardi sur la tenue de l'Euro Espoirs en Israël.

Isco avec l'Espagn (930x620)

© REUTERS

A quelques heures du coup d'envoi de la finale de l'Euro Espoirs entre l'Italie et l'Espagne (ici Isco, le joueur de Malaga), mardi, à Jérusalem (18h00), le président de l'UEFA, Michel Platini, est revenu mardi en conférence de presse sur l'organisation de la compétition par Israël, un choix qui a longtemps été contesté en raison de l'occupation des Territoires palestiniens par l'Etat hébreux. "Je crois qu'il y a un grand moment de fierté de la part du peuple israélien d'avoir reçu cet Euro", s'est félicité Platini, estimant que "ça s'est formidablement bien passé".

"Les mêmes droits et les mêmes devoirs"

Comme il l'avait fait au moment de l'Euro 2012, en Pologne et en Ukraine, Platini s'est défendu de "faire de la politique". "Israël est une association européenne et a les mêmes droits, les mêmes devoirs et les mêmes obligations que les 53 autres associations nationales européennes", s'est-t-il justifié, avant d'ajouter : "je comprends parfaitement qu'il puisse y avoir des manifestations palestiniennes".

Une délégation de militants pro-palestiniens, la Fédération palestinienne de football, ainsi que plusieurs dizaines de footballeurs professionnels avaient écrit à Michel Platini en amont de la compétition pour lui demander de retirer l'Euro Espoirs à Israël. "Nous travaillons en étroite collaboration avec la Palestine pour les aider à progresser dans leur football", a rappelé le président de l'UEFA. La Fédération de Palestine de football, affiliée à la Fifa depuis 1998, pointe à la 151e place du classement mondial, entre l'île d'Aruba et le Bangladesh.