Euro 2016 : un Serbie-Albanie sous tension

  • A
  • A
Euro 2016 : un Serbie-Albanie sous tension
@ MAXPPP
Partagez sur :

MESURES - Aucun supporter albanais ne sera présent au stade du Partizan, à Belgrade, mardi soir.

Après avoir été versée dans le groupe de la Croatie lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, la Serbie a une nouvelle fois hérité d'un adversaire singulier lors des qualifications pour l'Euro 2012 : l'Albanie. Les deux pays entretiennent des relations tendues, notamment depuis que le Kosovo a déclaré son indépendance en 2008. Certains à Belgrade ont dénoncé un projet sous-jacent de création d'une "Grande Albanie", qui réunirait les différentes communautés albanaises du Kosovo mais aussi du Monténégro, de Macédoine et du sud de la Serbie. Le match aller entre les deux équipes, qui font partie du groupe de qualifications de la France, est prévu mardi soir, à Belgrade, au stade du Partizan. Pour l'occasion, des mesures de prévention ont été prises. Et la première d'entre elles concerne les spectateurs : aucun supporter albanais ne pourra se rendre au stade.

>> LIRE AUSSI : Croatie-Serbie, "au-delà su sport"

La fédération albanaise n'était pas d'accord. Afin de parer à tout risque d'incidents, la Fédération serbe de football (FSS) avait d'emblée proposé que ce match et la rencontre retour prévue en octobre 2015 à Elbasan, en Albanie, soient disputés en l'absence de supporters visiteurs. Mais son homologue albanaise avait refusé. La FSS avait finalement envoyé à Tirana le contingent de billets prévu par les règlements de l'UEFA pour les équipes visiteuses, en demandant que la fédération albanaise fasse parvenir les coordonnées des bénéficiaires de ces billets : numéros de pièces d'identité et passeports. Mais la fédération albanaise avait encore refusé. Mais, sous la pression de l'UEFA et de la FSS, elle a fini par céder. "Les supporteurs albanais ne seront pas présents sur le stade, la fédération albanaise a tenu compte des recommandations de l'UEFA. Les billets que nous leur avons accordé seront renvoyés à Belgrade et le match sera disputé uniquement en présence des supporters de l'équipe serbe", a déclaré dimanche Milivoj Mirkov, un responsable de la FSS chargé de la sécurité, dans des propos repris par la télévision d'Etat, RTS.

Les responsables de la FSS savent que certains supporters serbes se sont tristement illustrés dans les années récentes. Un match de qualification à l'Euro 2012 entre l'Italie et la Serbie, disputé à Gênes, avait ainsi été arrêté après des dégradations et des jets de fumigènes en octobre 2010. Les autorités craignaient que les supporters serbes les plus politisés n'utilisent cette rencontre face à l'Albanie comme une tribune...

>> LIRE AUSSI : La victoire historique de la Pologne sur l'Allemagne