"Et 1, et 2, et 3-0 !"

  • A
  • A
"Et 1, et 2, et 3-0 !"
@ Nicolas ROUYER/Europe 1
Partagez sur :

AMBIANCE - Le Stade de France a vibré avec les Bleus, qui ont réussi à se qualifier.

Europe1.fr vous fait revivre le match entre la France et l'Ukraine du point de vue du Stade de France. En voici le déroulé, minute par minute depuis l'arrivée au métro Saint-Denis Porte de Paris...

Supporters à la sortie du Stade de France (930x620)

© Nicolas ROUYER/E1

23h20 : La foule quitte le stade et se dirige vers les stations de métro et RER. Avec souvent un drapeau sur le dos et des rêves de Brésil plein la tête...

23h15 : "Hé, i>Télé, filme-moi !" La joie des supporters français tourne souvent au "m'as-tu vu". A tel point que ce sont les supporters qui vont vers les caméras...

23h15 : Les supporters français hurlent leur joie à la sortie du stade. Le même refrain revient souvent : "on va au Brésil !"



22h58 : Les joueurs français vont partager leur joie avec leurs supporters et notamment les "Irrésistibles Français", situés au bas de la tribune Nord du Stade de France.





22h52 : C'est terminé ! Le Stade de France hurle sa joie. Les 78.000 personnes qui ont assisté à "ça"  s'en souviendront !



22h34 : Et on ressort les vieux tubes, puisque c'est maintenant le fameux "Et 1, et 2, et 3-0" du 12 juillet 1998, finale de la Coupe du monde, qui résonne dans l'enceinte dyonisienne...

22h32 : Une nouvelle Marseillaise monte des gradins alors que le coin des supporters ukrainiens est totalement aphone.

22h30 : Sakho libère le Stade de France, avec un but d'avant-centre. Son deuxième de la soirée ! Le nom du défenseur de Liverpool est scandé par tout un stade. Magnifique !

22h03 : Enorme râle de plaisir pour le Stade de France, qui salue le carton rouge du défenseur ukrainien Khacheridi, coupable d'une faute sur Ribéry. Mais attention, ce n'est pas un troisième but... 

21h47 : C'est la pause. Le Stade de France va pouvoir respirer un petit peu, avec Sylvain Wiltord en guest-star sur la pelouse.



21h40 : Le Stade de France chante une Marseillaise bien sonore. Puis suit le fameux "Qui ne saute pas n'est pas français"

21h35 : Benzema ! L'attaquant du Real Madrid, bien placé dans la surface, récupère le cuit après une frappe de Cabaye et ajuste le gardien ukrainien de près... Le Stade de France savoure. La France a fait son retard après mun peu d'une demi-heure de jeu.



21h23 : Le Stade de France explose ! Sakho reprend victorieusement un ballon repoussé par Pyatov sur une frappe de Ribéry. Sakho, l'enfant du PSG, remonte le terrain en haranguant la foule...

21h00 : Alors que la Marseillaise a logiquement été reprise à pleins poumons par l'enceinte dyonisienne, l'hymne ukrainien, lui, a été copieusement sifflé... Une revanche du match aller ?

20h55 : Les deux équipes arrivent sur la pelouse...



20h45 : Tout le monde est en place dans un stade de France qui a mis du temps à se remplir. Ne manque plus que les deux équipes...

mbiance au Stade de France (930x620)

© Nicolas ROUYER/Europe 1

20h30 : Le speaker essaie de susciter l'enthousiasme chez les supporters. Ca commence à monter...

20h25 : Les joueurs sont à l'échauffement. Le Stade de France n'est pas encore plein, loin de là. Il faut dire qu'il fait assez frais...

20h00 : Les caméras de télévision donnent sans doute l'illusion d'un enthousiasme général. Ce qui est loin d'être le cas.

Supporters des Bleus

© Nicolas ROUYER/Europe 1

19h45 : Venu de Normandie, Johnny pense que l'exploit est possible...





19h40 : Le PSG fait la promotion de sa section féminine...

19h30 : "J'y ai toujours cru", lance Stéphane (à g.), qui reconnaît avoir soutenu Mickaël, un peu plus abattu après le match aller... "Mais une fois, qu'on sera dans le stade, on sera à fond derrière l'équipe."

Supporters des Bleus

© Nicolas ROUYER/Europe 1

19h20 : On ne se presse pas près des boutiques pour aller acheter des écharpes ou maillots...



19h10 : Hubert est venu des Vosges pour encourager les Bleus. « C’est vrai que notre enthousiasme en a pris un coup après la défaite lors du match aller mais on y croit. Je pronostique un score de 3-0. 3-0, c’est d’ailleurs le score à la mode autour du Stade de France…

Stade de France (930x620)

© Nicolas ROUYER/E1

19h00 : Il faut attendre d’arriver à la station Saint-Denis Porte de Paris pour entendre les premiers "Allez les Bleus !". A la sortie du métro, les vendeurs à la sauvette ne font pas recette et les places à 50 euros sont proposées à 60 euros. Sans trouver preneur…

18h30 : rien ne distingue ce mardi 19 novembre d’un mardi ordinaire. La ligne 13 du métro menant à Saint-Denis est bondée. Et les cris que l’on entend sont davantage des expressions d’énervement dues à l’engorgement que des encouragements.