Ligue des champions : Monaco qualifié pour les quarts de finale

  • A
  • A
Ligue des champions : Monaco qualifié pour les quarts de finale
@ Bertrand LANGLOIS/AFP
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - L'ASM, vainqueur 3-1 à l'aller, s'est inclinée 2-0 face à Arsenal. Mais verra les quarts de finale.

Buts, actions, ambiance : Europe1.fr vous fait revivre le huitième de finale retour de la Ligue des champions entre Monaco et Arsenal.

90'+6 : L'AS Monaco en quarts de finale ! A l'issue d'un non-match total et d'une défaite 2-0 face à Arsenal (buts de Giroud et de Ramsey), l'équipe monégasque se qualifie néanmoins pour les quarts de finale de la Ligue des champions grâce à sa victoire 3-1, il y a trois semaines, sur la pelouse des Gunners. Que ce fut dur... Monaco : 0 Arsenal : 2  

90' : Monaco assiégé sur son but ! Il y aura cinq minutes de temps additionnel...

83' : L'énorme occasion de Giroud ! Le stade Louis-II ne respire plus. Giroud est tout près d'inscrire le but de la qualification d'Arsenal sur une reprise acrobatique au deuxième poteau. Mais Subasic sauve son équipe d'une étonnante parade réflexe...

79' : Et 2-0 pour Arsenal !  Walcott trouve le poteau gauche monégasque. Kurzawa dégage directement sur Ramsey qui, calmement, trompe Subasic sur sa droite. Monaco : 0 Arsenal : 2 

Ramsey inscrit le but du 2-0 :

75' : Monaco tient le bon bout ! Après avoir souffert en début de deuxième période, l'ASM a repris le fil de sa partie et se créé maintenant quelques opportunités en contre, notamment par Yannick Ferreira Carrasco, qui avait inscrit le but du 3-1 lors du match aller.



63' : Encore une opportunité pour Arsenal ! Özil expédie un missile des 18 mètres qui fuit le cadre de très peu.



60' : Monaco toujours en souffrance. Le match n'a pas changé de physionomie : Monaco, malgré une situation chaude à la 57e minute, continue de souffrir. Vainqueur 3-1 à l'aller, l'ASM a encore une petite marge. Il faut encore qu'Arsenal marque deux fois, sans encaisser de but, pour subtiliser le billet pour les quarts de finale aux Rouge et Blanc.



53' : La claquette de Subasic ! Le gardien monégasque est mis à contribution sur un superbe coup franc de Mesut Özil. L'ASM continue de souffrir en ce début de deuxième mi-temps.

21h47 : C'est reparti à Louis-II ! Aucun changement de part et d'autre mais Jardim a envoyé plusieurs joueurs à l'échauffement.   



45'+1 : Monaco, mené 1-0 à la pause, tremble ! Après avoir réalisé un bon début de match, l'ASM a totalement déjoué dans cette première période, concédant de nombreuses occasions, dont deux encore dans la dernière minute, une reprise-déviation de Giroud et une frappe forte au premier poteau de l'intenable Welbeck. Monaco : 0 Arsenal : 1



38' : Monaco proche du K.-O. ! Un centre fort devant le but est repoussé par Abdennour sur Welbeck. L'attaquant anglais reprend d'une frappe sèche que l'ancien Toulousain, encore en sol, parvient à dégager miraculeusement en corner.  



36' : Le but de Giroud ! L'ancien attaquant de Montpellier concrétise la domination des Gunners. Lancé en profondeur, l'international tricolore se heurte d'abord à Subasic. Le ballon revient sur sa tête et, dans la foulée, Giroud arrive à conclure avec une habile frappe sous la barre transversale. Monaco : 0 Arsenal : 1

Giroud ouvre le score en trois temps :

30' : Monaco tient toujours. Après cinq premières minutes intéressantes, l'AS Monaco a été placé sur le "reculoir" par une équipe d'Arsenal volontaire mais qui manque parfois de discernement dans le dernier geste. Les occasions nettes se font rares. A noter que, dans l'autre huitième de finale de la soirée, l'Atlético Madrid, finaliste de la dernière édition, a ouvert le score face au Bayer Leverkusen, vainqueur 1-0 à l'aller. Les deux équipes sont donc à égalité sur l'ensemble des deux matches.

Suarez ouvre le score d'une frappe contrée :

23' : Grosse frayeur pour Monaco ! Sur un coup franc venu de la gauche, le ballon atterrit dans les pieds de Laurent Koscielny, qui, du revers du pied, expédie le ballon sur la barre transversale. L'arbitre siffle un hors-jeu inexistant puisque c'est Aymen Abdennour qui avait dévié le cuir de la tête.

14' : Une première banderille pour Arsenal ! Sur un centre venu de la droite, Olivier Giroud prend le dessus sur Wallace mais sa tête passe à côté du montant droit de Danijel Subasic. En dehors de cette alerte, l'ASM est en place et s'est même créée la première opportunité de la partie mais la frappe de Joao Moutinho a fui le cadre.



20h45 : C'est parti au stade Louis-II dans une belle ambiance, grâce notamment aux 1.400 supporters anglais qui ont traversé la France pour rejoindre le Rocher.



20h43 : Cette rencontre marque également le retour d'Arsène Wenger, lui qui a entraîné le club monégasque entre 1987 et 1994. >> A LIRE : L'hommage de Monaco à Wenger

20h40 : Pour ce huitième de finale retour, le stade Louis-II a fait le plein, ce qui n'arrive pas tous les jours. Plusieurs invités de marque ont également pris place dans la tribune princière parmi lesquels le chanteur du groupe de rock irlandais U2, Bono. >> A LIRE : Monaco-Arsenal à guichets fermés

Bono à Louis-II (960x640)

© Capture d'écran BeIN Sports

20h35 : Pour ce match retour, l'entraîneur portugais de l'ASM, Leonardo Jardim, aligne une équipe sans surprise, avec une attaque à trois Dirar-Berbatov-Martial.



20h30 : Mais ne partez pas de tout de suite ! Il y a deux ans, au même stade de la compétition, les Gunners avaient également été battus 3-1 par le Bayern Munich avant de manquer la qualification d'un rien lors du match retour à l'Allianz Arena, après une victoire (2-0)... >> A LIRE : Pourquoi Monaco doit se méfier d'Arsenal

Arsenal s'impose 2-0 à Munich lors de la saison 2012-13 :

20h30 : S'ils veulent espérer se qualifier, les Gunners devront faire craquer (au minimum trois fois !) une défense qui n'a concédé qu'un seul but sur ses douze dernières rencontres toutes compétitions confondues à Louis-II. En Ligue des champions, en trois matches, les Monégasques ont toujours gardé leur cage inviolée...



20h25 : Après le résultat du match aller, les statistiques ne donnent que... 1,8% de chances à Arsenal de se qualifier.



20h20 : Six jours après la qualification du PSG pour les quarts de finale de la Ligue des champions, l'AS Monaco va tenter de l'imiter contre un autre club anglais, Arsenal. A l'aller, les joueurs de la Principauté se sont nettement imposés (3-1, buts de Kondogbia, Berbatov et Ferreira Carrasco). >> A LIRE : Monaco crée la sensation à Arsenal