Ligue des Champions : Monaco éliminé par la Juve

  • A
  • A
Ligue des Champions : Monaco éliminé par la Juve
@ La déception des Monégasques au terme d'une rencontre pauvre en occasions. VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

IMPUISSANCE - Monaco a bousculé une Juventus de Turin peu impressionnante pendant une bonne heure de jeu. Au métier, les bianconeri ont préservé leur but d'avance acquis à l'aller et contraint l'ASM au match nul (0-0).

 FIN DU MATCH : MONACO 0 - TURIN 0. Sans créativité ni grande folie, Monaco a longtemps bousculé la Juve sans jamais la faire vraiment trembler. Au courage et au métier, les bianconeri se qualifient pour le dernier carré de la Ligue des Champions. L'ASM peut tout de même se réjouir de son parcours européen, marqué par une victoire de prestige à l'Emirates contre Arsenal (3-1).

90' : Pirlo trouve l'équerre de Subasic ! Sur un coup franc aux 25 mètres, le maestro italien arme une frappe flottante, qui vient effleurer la transversale du gardien de l'ASM. La meilleure occasion du match, finalement.  

80' : Plus que 10 minutes à jouer dans le temps réglementaire. A mesure que le temps file, les Monégasques semblent de plus en plus impuissants. La Juventus commence même à s'installer timidement dans la moitié de terrain de l'ASM.De tacles en touches en conservation de balle le long de la ligne de 6 mètres, Turin grignote du temps et démoralise les joueurs de l'ASM qui continuent néanmoins à jouer, pressés par le temps.

70' : A l'expérience et parfois un peu au vice, les Turinois parviennent à casser le rythme et glaner quelques précieuses secondes. Monaco ne semble pas avoir la ressource nécessaire pour que la fougue de ses jeunes attaquants l'emporte sur le métier des Chiellini et Bonucci.

60' : Après un premier acte ronronnant, le match monte (enfin) en intensité. Les Monégasques profitent de leur temps fort pour étouffer la Juve, mais attention aux contres. Sur quelques passes dont lui seul a le secret, Pirlo a déjà failli transpercer la défense de l'ASM. Mais Abdennour est toujours aussi impressionnant.

54' : Nouvelle approximation des Turinois. Un mauvais contrôle de Bonucci se transforme en passe pour Berbatov mais Buffon se jette dans les pieds de l'attaquant. Mais que la Juve est faible ce soir.

49' : Evra sauve sur sa ligne ! Sur un centre parfaitement brossé par Moutinho, Abdennour se jette. Le ballon échappe à Buffon et Evra doit s'employer pour éviter que le ballon finisse au fond des filets.

45' : Reprise du match. Toulalan est remplacé par Berbatov, Moutinho, lui, va reculer d'un cran pour remplacer l'ancien Nantais au poste de sentinelle. Bernardo Silva se replace en meneur de jeu.

Profitons de ce quart d'heure de pause pour observer que l'autre quart de finale de la soirée est tout aussi stérile. Dans le derby madrilène, l'Atletico et le Real se neutralisent comme à l'aller, puisqu'ils ont conclu ce premier acte sur un 0-0.

MI-TEMPS : L'arbitre siffle la fin de ces 45 premières minutes, assez frustrantes en raison d'une piètre qualité de jeu pour un quart de finale de Ligue des Champions. A la décharge des Monégasques, la Juve offre peu d'espaces et attend les hommes de Jardim. Il faudra montrer un autre visage au retour des vestiaires pour espérer se qualifier.  

44' : Frayeur pour Subasic ! Une nouvelle perte de balle monégasque au milieu permet à Morata d'accélérer et de déposer Fabinho pour glisser le ballon à Tévez. L'Argentin arme une lourde frappe qui passe de peu sur la droite du but du gardien monégasque.

35' : Intervention très limite de Chiellini, encore lui, et de Vidal. Les deux bianconeri prennent Kondogbia en sandwich à l'entrée de la surface. L'international français s'écroule, le stade hurle, mais l'arbitre reste de marbre.

30' : Malgré une incursion de Moutinho conclue par une frappe trop enlevée, les Monégasques manquent globalement de punch et d'audace pour mettre les Turinois en difficulté.

19' : Nouvelle frappe, cadrée cette fois-ci, de Kondogbia, meilleur joueur sur le terrain. D'un râteau astucieux, le milieu monégasque se débarrasse du pressing italien et se libère un angle de tir. Mais Buffon bloque sans problème. Le jeune international français est impressionnant dans ce début de match.

 15' : Quelle occasion pour Monaco ! Bien lancé par Moutinho à l'intérieur de la surface, Bernardo Silva se retrouve excentré sur la droite du but de Buffon. Le jeune Portugais tente un centre en retrait intercepté par Bonucci qui est à deux doigts de dévier le ballon dans ses propres filets.

10' : Monaco se montre agressif et domine légèrement la Juve, qui n'a besoin que d'un nul pour se qualifier. Il faut désormais arriver à accélérer pour vraiment mettre en danger la Vieille Dame.

5' : Premier frisson dans l'arrière-garde turinoise. Alors qu'il n'est pas pressé, Chiellini glisse et retient le ballon de la main pour empêcher Moutinho de s'en emparer.

Carton jaune immédiat, mais sur le coup-franc à suivre, pourtant idéalement placé, Carrasco manque son centre. Sur l'incursion monégasque suivante, Kondogbia tente une volée qui n'inquiète pas Buffon.

20h45 : C'est parti pour ce Monaco-Juve ! Les frissons de l'hymne de la Ligue des Champions passés, Martial et Silva, tout de rouge et blanc vêtus, donnent le coup d'envoi.

20h40 : Les Turinois ont fait le déplacement en nombre, accompagnés de certaines gloires du passé de la Vieille Dame, comme le Ballon d'or 2003 Pavel Nedved. Ce match marque également le retour de Patrice Evra à Louis II, lui qui avait participé à la folle épopée de l'ASM en 2003-2004, lorsque les Monégasques s'étaient hissés jusqu'en finale de la Ligue des Champions.

20h35 : Dans un Louis II qui a fait le plein, les joueurs de la Principauté font leur apparition. Calmes et concentrés, ils paraissent déterminés. Ils devront retrouver la même envie et la même folie que celles qui s'étaient emparées de l'équipe à l'Emirates Stadium contre Arsenal, lors de la victoire surprise de l'ASM au tour précédent (3-1).

20h30 : A l'aller, Monaco avait bousculé la Juve, se créant six occasions franches. Mais si la vitesse de Martial et Carrasco avait perturbé la défense turinoise, les jeunes attaquants avaient manqué de réalisme. Ce soir, ils n'auront plus le droit à l'erreur.

20h25 : Si Monaco ne brille pas à domicile en 2015 (six nuls et une défaite contre Arsenal en huit matches) alors que la Juve n'a encaissé qu'un but sur les neuf derniers matches, l'ASM peut tout de même se réjouir d'enregistrer le retour de Toulalan, le vrai taulier de l'équipe. 

20h20 : Statistiquement, les Monégasques n'ont que 41% de chances de se qualifier après leur défaite 1-0 à Turin. Peu encourageant, d'autant plus que la Juventus est considérée comme la bête noire des équipes françaises dans les compétitions européennes. Leonardo Jardim a évidemment aligné son équipe-type pour ce match capital. Une seule surprise, la titularisation de l'Italien Raggi à la place de Ricardo Carvalho.

La compo monégasque: Subasic-Fabinho-Raggi-Abdennour-Kurzawa-Toulalan(cap.)-Kondogbia-Moutinho-Bernardo Silva-Carrasco-Martial

La compo turinoise: Buffon(cap.)-Evra-Chiellini-Bonucci-Barzagli-Lichsteiner-Pirlo-Vidal-Marchisio-Morata-Tévez

20h15 : Bienvenue à tous pour suivre en direct le quart de finale retour entre Monaco et la Juventus de Turin au stade Louis II. Au match aller, les Bianconeri s'étaient difficilement imposés sur un penalty de leur milieu chilien Arturo Vidal.