Drogba libère Chelsea

  • A
  • A
Drogba libère Chelsea
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Chelsea a remporté la finale aux tirs au but (4-3) contre le Bayern.

Une finale à deux visages. Pendant 70 minutes, les deux équipes étaient extrêmement tendues. Dominateurs, les joueurs du Bayern Munich ont longtemps buté sur la défense de Chelsea. Grâce à une très belle tête piquée de Müller à la 82e, les Bavarois pensaient avoir fait le plus dur. Mais c'était sans compter sur Didier Drogba. Sur un ultime corner, l'international ivoirien a réussi à offrir les prolongations aux Blues. Trente minutes plus tard, le même joueur offrait le titre à son équipe en inscrivant le dernier tir au but.

>>> Revivez la finale Bayern-Chelsea

Drogba

Celui qui a bien mérité sa douche : Drogba. "Quoi qu'il arrive demain (samedi), on se souviendra de lui comme d'une légende du club", avait déclaré son entraîneur Roberto Di Matteo. Avec ce 34e but en C1, il devient sans doute LA légende des Blues. Quel match pour l'ancien marseillais. Juste après l'égalisation de la tête, c'est lui qui a provoqué le pénalty sur Franck Ribéry dans les prolongations. Mais en plus de la classe, Drogba a la chance des plus grands.

Drogba égalise de la tête à la 88e :



La pensée du jour. Tout au long de la rencontre, de nombreux sportifs de haut niveau ont rendu hommage à Didier Drogba sur les réseaux sociaux. En trois mots, le tennisman Gaël Monfils a bien résumé leurs pensées. "Monsieur Didier Drogba", a écrit le joueur tricolore sur son compte Twitter.





Monsieur Didier Drogba!!!!!!

May  19 via Twitter for iPadFavoriteRetweetReply

Le geste technique. Manuel Neuer est assurément un grand gardien de but. A 26 ans, il disputait sa première finale de Ligue des champions. En demi-finale contre le Real Madrid, il avait déjà arrêté les tirs au but de Cristiano Ronaldo et de Kaka. Samedi soir, il a récidivé face à Mata. Encore plus fort, c'est lui qui s'est présenté en troisième tireur du Bayern face à Petr Cech ! Tirer un pénalty contre un autre gardien, seul Chilavert en était capable. Chapeau Neuer.

Neuer tire et transforme son tir au but (à partir de 0'36) :

Robben-2

Le loser : Robben. Comment passer à côté de son match et s'en vouloir tout un été d'avoir fait perdre la Ligue des champions à son équipe ? Posez la question à Arjen Robben, il a certainement une petite idée sur la question. A la 94e minute, le néerlandais a eu l'occasion parfaite de tuer le match. Mais l'ancien madrilène a complètement manqué son pénalty.