Drogba accueilli en héros à Shanghai

  • A
  • A
Drogba accueilli en héros à Shanghai
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - La star ivoirienne a été accueillie par des centaines de fans en transe, samedi.

"Maintenant que nous avons Drogba, Shanghai n'est plus une ville comme une autre." Les fans du Shanghai Shenhua n'ont pas peur de verser dans l'excès. Samedi, si Shanghai n'est peut-être pas fondamentalement une ville différente, le football chinois, lui, vient assurément de passer dans une autre dimension. Didier Drogba, l'un des meilleurs avant-centres du monde et vainqueur de la dernière Ligue des champions avec Chelsea, a débarqué (au sens propre), samedi, à Shanghai, dans un aéroport tout acquis à sa cause.

Didier Drogba à l'aéroport

© REUTERS

Fan du Shanghai Shenhua (930x620)

© REUTERS

Des centaines de fans, dont certains en pleurs, avec la tunique floquée du numéro 11 dans le dos, ont accueilli leur nouvel héros avec des pancartes ou des drapeaux de la Côte d'Ivoire. Après avoir signé quelques autographes, l'ancien attaquant de l'OM s'est frayé un chemin vers la sortie du terminal dans une belle cohue, entre photographes, supporters et agents de sécurité. "Ce que j'ai vécu ce matin à l’aéroport était incroyable. Même à Chelsea je n'avais jamais rien vécu de pareil", a déclaré l'Ivoirien un peu plus tard dans l'après-midi, lors d'une conférence de presse.

Drogba est accueilli par ses fans à l'aéroport de Shanghai :

Drogba, qui s'est engagé pour une durée de deux ans et demi avec le Shanghai Shenhua, devait être présenté samedi soir à l'occasion du match face à l'équipe de Pékin de Guoan mais ne devrait jouer qu'à partir de mercredi, contre Changchun. Le champion d'Europe arrive dans un club aux abois sportivement, qui a déjà changé deux fois d'entraîneur et qui pointe à une très modeste 13e place en championnat (sur 16 clubs) , avec un point d'avance seulement sur le premier relégable. "La Chine est une grande nation pour le sport et un grand défi", a souligné l'ancien Guingampais. "Il aurait été facile pour moi d'aller jouer ailleurs en Europe mais j'ai choisi la Chine pour le défi."

"L'argent n'est pas le plus important", insiste Drogba

Drogba portrait 14.07

© REUTERS

Le défi, mais pas l'argent, s'est défendu Drogba. "L'argent n'est pas le plus important, tout le monde sait que je donne beaucoup d'argent à ma fondation... Je ne suis pas venu en Chine avec l'idée de faire beaucoup d'argent." De l'argent, Drogba en touchera beaucoup à Shanghai. Il émargera en effet à 254.000 euros par semaine, soit plus d'un million d'euros par mois, ce qui en fera le joueur le mieux payé de Chine et l'un des plus riches au monde. Le Shanghai Shenhua s'appuie sur les deniers de son omnipotent président, Zhu Jun, qui a fait fortune dans les jeux vidéo en ligne.

A Shanghai, Drogba rejoint son ancien coéquipier à Chelsea Nicolas Anelka, qui fut la première "prise" de Zhu Jun. Mais, depuis son arrivée en Chine, l'hiver dernier, l'ancien attaquant de l'équipe de France n'a guère brillé. Il n'a inscrit que deux buts en championnat et a été un temps nommé entraîneur en remplacement de Jean Tigana avant l'arrivée du technicien argentin Sergio Batista. En débarquant samedi, à Shanghai, Drogba a sans doute rêvé d'un avenir un peu plus radieux.