Djibril Cissé, retour en Angleterre

  • A
  • A
Djibril Cissé, retour en Angleterre
@ REUTERS
Partagez sur :

TRANSFERTS - L’attaquant français quitte la Lazio Rome pour le club des Queens Park Rangers.

Djibril Cissé change aussi vite de club que de coupe de cheveux. Transféré l’été dernier du club grec du Panathinaïkos à la Lazio Rome, l’attaquant français part déjà.  Le club anglais des Queens Park Rangers a déboursé cinq millions d’euros pour s’attacher ses services. A peine le temps de défaire ses valises que la "Djib" repart.  Une habitude pour puisqu'il va, à 30 ans, découvrir dans les prochains jours le neuvième club de sa carrière.

Le dernier souvenir que garderont les supporters de la Lazio sera le cri de rage de Cissé après son but en Coupe d’Italie. C’était la semaine dernière, contre le Milan AC. Un pur but d’attaquant, une reprise de volée en première intention. Du Djibril dans le texte mais du talent à la Cissé devenu trop rare à Rome. Cinq petits buts (dont un seul en championnat pour 35 tirs) en un peu plus de six mois. Trop peu pour un joueur qui rêve de figurer dans la liste de Laurent Blanc pour l’Euro 2012.

Deux ans en moyenne par club

Mais revenons un peu en arrière. Il y a quinze ans, il signe son premier contrat à l’AJ Auxerre de Guy Roux. L’homme au bonnet lui offrira sa première titularisation chez les pros contre le PSG, le 20 mars 1999. L’année d’après, Cissé n’a que 18 ans quand il marque son premier but face à Metz. Cette fois, c’est la bonne, sa carrière est lancée. Il enchaîne les places de titulaire et marque régulièrement (8 buts la première saison, 22 la deuxième). En 2004, il intéresse les plus grands clubs. Les dirigeants auxerrois ne pourront refuser une offre de 21 millions d’euros des Reds. Pour Cissé, c’est déjà son quatrième club. 

Cissé-2

Entre deux fractures du tibia-péroné et des buts décisifs en Coupe d’Europe, la "Djib" réussit à convaincre l’Angleterre sans pour autant la séduire. Juillet 2006, nouveau départ et retour en France, à l’OM. Deux saisons plus tard, Cissé a encore la bougeotte. Il retourne en Angleterre, cette fois à Sunderland. Une saison, dix buts puis… un énième départ.  Après un vol plus long qu’à l’accoutumée, l’attaquant tricolore atterrit à Athènes pour jouer avec le Panathinaïkos.

A temps pour l’Euro ?

Après son triomphe en Grèce (55 buts en 89 matches), Cissé décide de se rapprocher de l’Hexagone avec une petite idée derrière la tête. En signant pour la Lazio Rome l’été dernier, il s’offre une meilleure visibilité et envoie un message au sélectionneur, Laurent Blanc. Mais à force de changer de club, il perd en stabilité. Et pour cause, à chaque fois, c’est la même rengaine, il faut s’imposer dans une nouvelle équipe, découvrir ses nouveaux partenaires et les trouver sur le terrain. En six mois, le challenge est plutôt relevé pour Cissé. Surtout que la concurrence, à l’image de Karim Benzema et d’Olivier Giroud, n’est pas vraiment prête à lui faire de cadeau.