Quand Deschamps réplique à Dassier, son ancien président

  • A
  • A
Quand Deschamps réplique à Dassier, son ancien président
@ Reuters
Partagez sur :

TACLE APPUYÉ - Le sélectionneur des Bleus, et ancien entraîneur de l'OM, Didier Deschamps a taclé son ex-président, Jean-Claude Dassier. 

Didier Deschamps a les crampons aiguisés. Jean-Claude Dassier, l'ancien président du sélectionneur des Bleus du temps à l'OM, avait demandé jeudi soir sur i>Télé que Deschamps "donne des explications sur la manière dont ça se passait", une référence à l'affaire des transferts suspects qui secouent la Canebière depuis une semaine. Didier Deschamps lui a sèchement répondu sur Téléfoot : "Il a perdu l'occasion de se taire".

>> LIRE AUSSI : La semaine où le foot français a tremblé

"Ce n'était pas de mon ressort". "Je ne me suis jamais occupé des transferts", a rétorqué Deschamps, entraîneur de l'OM de 2009 à 2012. "Je choisissais évidemment les joueurs autant que se peut, à moins que mon président ou mes présidents me dise(nt) non à un moment. Mais je n'ai jamais eu de discussion avec qui que ce soit, ce n'était pas de mon ressort",a-t-il ajouté à destination de Jean-Claude Dassier.

Aucune suite judiciaire pour le moment. Une quinzaine de personnes, dont le président actuel, Vincent Labrune, et ses prédécesseurs Pape Diouf et Jean-Claude Dassier, ont été placés en garde à vue mardi et relâchés mercredi dans le cadre d'une enquête sur des transferts douteux. Les enquêteurs s'intéressent à de potentiels connexions entre le milieu du grand banditisme marseillais et le club phocéen, notamment lors de l'arrivé de André-Pierre Gignac de Toulouse vers l'OM pour 20 millions d'euros. Mais pour le moment, aucune suite judiciaire n'a été lancée.

>> LIRE AUSSI : Transferts de l'OM, les gardes à vue levées, aucune poursuite