Bleus : Deschamps prolongé jusqu'en 2018

  • A
  • A
Bleus : Deschamps prolongé jusqu'en 2018
@ Bertrand GUAY/AFP
Partagez sur :

PROLONGATION - Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a été prolongé jusqu'à la Coupe du monde 2018. 

Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, a confirmé jeudi que le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, avait prolongé son contrat de deux ans et restera en poste jusqu'à la Coupe du monde 2018, en Russie. "J'ai considéré que la compétition au Brésil était plutôt un succès. J'ai vu comment Didier travaillait avec son staff lors cette Coupe du monde. Je pense que cette expérience brésilienne peut servir en Russie. Il est nécessaire d'avoir de la continuité", a insisté le président de la "3F". Deschamps était sous contrat avec la Fédération jusqu'à l'Euro 2016. "Je suis très heureux de m'inscrire dans la continuité", a insisté "DD", quart de finaliste du dernier Mondial avec les Bleus. "L'objectif prioritaire reste l'Euro 2016 organisé en France, et notre match d'ouverture, le 10 juin."

Deschamps-Le-Graët

© AFP

Un duo Deschamps-Le Graët qui fonctionne. Aussi bien à Monaco, à la Juventus Turin ou à Marseille, Didier Deschamps n'avait pas souhaité prolonger l'aventure parce qu'il ne se sentait pas assez épaulé par ses patrons. La donne est aujourd'hui bien différente. L'ancien champion du monde 1998 s'entend très bien avec le président de la FFF, Noël Le Graët. Pas de raison donc, de mettre un terme à cette si belle entente. "J'ai lu ce matin qu'on parlait d'amour, c'est un petit peu exagéré", a souri le technicien basque, en référence au titre du quotidien L'Equipe ("C'est l'amour !"). Mais il y une relation de complicité et de confiance entre nous." Noël Le Graët s'est défendu d'avoir pris le moindre risque en prolongeant Deschamps. "La prudence, c'est de faire signer Didier", a considéré le dirigeant breton. "Je pense que quand on a quelqu'un de compétent, la question ne se pose même pas."

"Très heureux dans cette fonction". Le 22 août dernier déjà, Didier Deschamps ne cachait pas son envie de rester davantage à la tête de l'équipe de France. "On dit toujours que c'est bien de devenir sélectionneur en fin de carrière", expliquait-il. "Je n'ai que 45 ans mais je suis très heureux dans cette fonction. Je fais ce job à fond. Cette vie me convient. [...] Ça me plaît, ça m'intéresse." Interrogé sur son comportement en cas d'échec lors de l'Euro 2016 en France, Deschamps, dont le contrat a été revalorisé, a refusé de se projeter, préférant ne pas envisager cet échec...