Demba Ba, le bourreau parisien

  • A
  • A
Demba Ba, le bourreau parisien
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Celui qui a éliminé le PSG est né à Sèvres, dans les Hauts-de-Seine.

Ba buteur face au PSG (930x620)
Des 26 acteurs qui ont foulé la pelouse de Stamford Bridge, jeudi, lors du quart de finale retour de Ligue des champions entre Chelsea et le PSG (2-0), il est le seul à être né en région parisienne. Mais il portait le maillot de Chelsea. Et, malheureusement pour le club de la capitale, c'est lui qui a inscrit le but qui a ruiné les espoirs du PSG. Son nom : Demba Ba. Entré en jeu à la 66e minute, l'attaquant sénégalais a jailli devant Maxwell pour marquer, du tibia et de manière assez improbable, le but de la qualification des Blues pour les demi-finales.

Demba Ba marque le but de la qualification :

Demba Ba avec Cabaye (930x1240)

© REUTERS

Ce but avait un parfum forcément particulier pour Demba Ba, né à Sèvres, tout près de Paris, dans les Hauts-de-Seine, en 1985. "C'est la première fois que je souhaitais que Paris perde et c'est moi qui met le but pour Paris (en fait Chelsea, ndlr)", a-t-il reconnu au micro de Canal+, avec un lapsus fort révélateur et un air presque gêné. Le n°19 des Blues a même expliqué que deux de ses six frères et sœurs souhaitaient voir le PSG triompher. "J'ai un très bon ami de l'autre côté", a ajouté Ba, en pensant à Yohan Cabaye, son ancien coéquipier à Newcastle entre 2011 et 2013.

S'il n'a jamais joué en France chez les pros - il a porté chez les jeunes le maillot de Montrouge, petite ville de banlieue au Sud de Paris, et celui de Rouen chez les amateurs -, Ba a toujours gardé un œil sur le football hexagonal. "J'avais un peu peur pour les Parisiens", a-t-il encore expliqué après la rencontre. "Ils se voyaient déjà en demi-finales (après le résultat du match aller, ndlr)."





Laissé de côté par Mourinho. Et finalement, c'est lui, l'attaquant dédaigné, laissé de côté par son entraîneur José Mourinho, qui a marqué le but décisif, comme il l'avait déjà fait le 11 décembre dernier, face au Steaua Bucarest (1-0). "Je ne cherche pas à me venger", a-t-il néanmoins nuancé. "On a trois attaquants de qualité mondiale." Dans les dix dernières minutes, Chelsea a fini avec ses trois avant-centres devant : Samuel Eto'o, Fernando Torres et Demba Ba.

A plusieurs reprises cette saison, Mourinho avait regretté de ne pas avoir d'avant-centre de classe internationale, dans un entretien à Canal+ d'abord mais aussi avant le match aller où il avait égrainé la liste des grands attaquants évoluant en Europe sans citer l'un de ses joueurs. Au Parc des Princes, il avait même préféré aligner Schürrle, qui n'est pas avant-centre de métier, plutôt qu'un de ses trois n°9. Mardi soir, comme un symbole, le trio honni a fêté la qualification bras dessus bras dessous.

Ba avec Chelsea (930x620)

Toujours à Chelsea la saison prochaine ? Malgré le but "importantissime" marqué face au PSG, il est loin d'être acquis que les Blues vont conserver Ba, qui a failli partir à Arsenal l'hiver dernier. Mourinho espère toujours décrocher une pointure pour la saison prochaine, qui pourrait être Diego Costa ou... Edinson Cavani, l'attaquant du PSG qui a tout raté mardi soir.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

TÉLÉ - Bug : Chelsea-PSG momentanément en clair sur Canal+

FOCUS - Cavani, la "Cava"strophe

REVUE DE PRESSE  - "Quelle leçon" pour le PSG !

DÉSILLUSION - Le PSG a eu tout faux