Crystal Palace : 20 ans après, Cantona ne regrette rien

  • A
  • A
Crystal Palace : 20 ans après, Cantona ne regrette rien
@ GERRY PENNY/AFP
Partagez sur :

KUNG-FU - L’ancien joueur de Manchester United aurait dû "frapper plus fort" le supporter de Crystal Palace.

Vingt ans après, Eric Cantona est toujours droit dans ses bottes. L’ex-international français et joueur emblématique de Manchester United aura marqué la décennie 1990 par ses coups de génie sur les prés, mais aussi par ses coups de sang devenus tout aussi légendaires. Traiter un sélectionneur en poste de "Sac à m…", jeter son maillot sur le terrain ou encore lancer un ballon sur un arbitre, "Canto" a eu le sang chaud durant sa carrière. Point d’orgue d’un parcours fait de haut et de bas, son coup de pied sauté, un 25 janvier 1995. Un geste qu'il ne regrette pas, vingt ans plus tard.

Ce geste a fait le tour du monde et a débouché l’une des plus belles "punchline" qu’un joueur de football ait pu prononcer au cours du siècle dernier (voir plus bas). Rappel des faits : Manchester United se déplace sur la pelouse de Crystal Palace. Eric Cantona, au bord du terrain un bidon d’eau à la main, discute avec Sir Alex Ferguson quand un supporter, Matthew Simmons, l’interpelle avec quelques noms d’oiseau. Le reste est rentré dans l’histoire de la Premier League.

Le "Kung-Fu" de Cantona :

Un scandale qui avait fait les choux gras de la presse tabloïd anglaise. Le "King" avait été déchu de son trône, écopant d’une peine de 120 heures de travaux d’intérêt général et de neuf mois de suspension. Vingt ans après, Cantona ne regrette rien, bien au contraire.

"Je n’ai pas tapé assez fort". Dans une interview accordée au magazine Four Four Two, le légendaire numéro 7 des Red Devils va même plus loin : "Je n’ai pas frappé assez fort. J’aurais dû le frapper plus fort. Je suis un footballeur et un homme. J’ai fait ce que j’avais à faire. Si je dois frapper un supporter, je frappe un supporter. Je ne suis ni un modèle, ni un professeur. Je ne suis pas là pour dire comment vous devez vous comporter".

Et finalement, outre ce geste hors du commun, ce que l’on retiendra le plus, c’est l’incroyable déclaration de Canto le philosophe en conférence de presse : "Quand les mouettes suivent un chalutier, c'est qu'elles pensent qu'on va leur jeter des sardines".

En Anglais dans le texte :



Citation d'Eric Cantonapar 442videos 

 Bonus : Sinon, Eric Cantona à Manchester United, c’était surtout ça: