Manchester City-Barcelone : les choses ont-elles changé ?

  • A
  • A
Manchester City-Barcelone : les choses ont-elles changé ?
@ Andrew YATES/AFP
Partagez sur :

LA POLÉMIQUE - Eliminés l'an dernier au même stade de la compétition, les Citizens espèrent prendre leur revanche.

Manchester City-FC Barcelone : l'affiche a des airs de finale de Ligue des champions. Et pourtant, ce n'est qu'un huitième de finale, dont le match aller aura lieu mardi soir à l'Etihad Stadium. Et ce sera même un huitième de finale pour la deuxième année de rang puisque, la saison dernière, au même stade de la compétition, les Blaugrana s'étaient facilement imposés (2-0, 2-1). En un an, l'histoire a-t-elle changé ? Manchester City, racheté en 2008 par un fonds d'investissement d'Abu Dhabi, est-il aujourd'hui en mesure de batailler avec le Barça, triple champion d'Europe en 2006, 2009 et 2011.

OUI : "Manchester City a les armes pour se qualifier"

Par Nicolas ROUYER

Nasri avec Agüero (960x640)

© O.Scarff/AFP

"Oui, Barcelone s'était qualifié la saison passée avec un score de 4-1 sur l'ensemble des deux matches. Mais on oublie souvent que cette double confrontation s'est jouée sur une action, le penalty concédé par l'Argentin Martin Demichelis - pour une faute pourtant commise en dehors de la surface de réparation - avec un carton rouge à la clé. Un but à l'extérieur, une infériorité numérique à la 54e minute et une suspension pour le prochain match : c'était évidemment trop pour City. Pour la revanche, rien ne dit que, cette fois, le sort sera favorable au Barça... City a les armes pour se qualifier, sensiblement les mêmes que l'an dernier d'ailleurs : organisation derrière, talent devant, et l'expérience d'une année supplémentaire en sus. Partis lentement cette saison en C1, avec quatre résultats nuls, les Citizens ont fini par deux victoires probantes contre le Bayern Munich (3-2) et surtout sur le terrain de l'AS Rome (2-0) dans un match décisif. Porté par Sergio Agüero, auteur de trois buts en deux matches, les champions d'Angleterre en titre viennent d'inscrire neuf buts en deux matches. Du côté du Barça, plus que la défaite subie samedi dernier contre Malaga (1-0), c'est la tendance des Blaugrana à rater certains de leurs matches importants (défaite à Madrid face au Real 3-1 et sur la pelouse du PSG 3-2), qui laisse penser que, cette fois, les Citizens vont peut-être voir le quarts de finale."

NON : "l'expérience du Barça va encore payer"

Par Othman AZZEDDINE

Equipe du Barça (960x640)

© L.Gene/AFP

"Manchester City fait clairement partie des grands clubs européens. Au point de sortir Barcelone en huitièmes de finale de la Ligue des champions ? Sans doute pas. Ce n'est pas au niveau du talent que la différence se fera. De ce point de vue-là, City a largement les atouts pour rivaliser avec le Barça. Agüero, Silva ou encore Nasri ont démontré qu’ils étaient à la hauteur. Mais c’est l’expérience qui devrait faire défaut aux Mancuniens, une expérience qui, comme on dit, ne s'achète pas à coup de millions. Les Citizens, qui restent sur deux cartons probants (mais contre qui ? Stoke City et Newcastle, pas vraiment des monstres de la Premier League), le savent et gardent forcément en souvenir la double confrontation de l’an passé où Barcelone avait prouvé sa supériorité. Et, lors du match l'aller mardi, les Anglais devront se passer de leur maître à jouer Yaya Touré, suspendu pour la réception de son ancien club. L’Ivoirien est indispensable à City, et on ne voit pas comment les Citizens vont réussir à pallier cette absence..."