Bordeaux a mangé du Lyon

  • A
  • A
Bordeaux a mangé du Lyon
@ MAXPPP
Partagez sur :

EN UN CLIC - Bordeaux domine Lyon (1-0). Saint-Etienne écrase Rennes (4-0).

Le tifo : celui que les supporters des Girondins de Bordeaux n'ont pas fait. Non pas qu'ils n'en avaient pas envie. Mais la préfecture a interdit le tifo qu'ils avaient préparé. En conséquence, le virage Sud a observé un quart d'heure de silence en ouverture du match face à Lyon, dimanche. Par la suite, Ultras Marines et autres Devils ont donné de la voix pour encourager les leurs. Résultat : une victoire 1-0, grâce à un but inscrit par Yoan Gouffran (42e), et une sixième victoire d'affilée pour les Girondins, désormais candidats crédibles à l'Europe. 

Celui qui aurait dû rester chez lui : Benoît Costil. Jean-Pascal Mignot, Laurent Battles, Bakary Sako et Max-Alain Gradel. Voilà le nom des bourreaux stéphanois de Benoît Costil, le gardien du Stade Rennais, qui a encaissé quatre buts, dimanche, dans le Chaudron de Geoofroy-Guichard. Rennes glisse à la septième place.

André Ayew face à VA (930x620)

© REUTERS


Le loser* : A quatre jours du huitième de finale aller face à l'Inter Milan, en Ligue des champions, Didier Deschamps avait décidé de faire tourner pour la venue de Valenciennes, samedi soir, au Stade Vélodrome. Le technicien phocéen avait ainsi décidé de laisser sur le banc au coup d'envoi l'un des tauliers des Ciel et Blanc, Benoît Cheyrou. Entré en jeu à la pause pour suppléer Alou Diarra, blessé, l'ancien Auxerrois a totalement manqué son dégagement sur le corner qui a amené le but de l'égalisation valenciennoise. Habituellement si décisif avec l'OM, Cheyrou a tenté de se racheter en montant aux avant-postes. Mais il n'a réussi qu'à gêner Brandao, bien placé pour égaliser (84e)...

Le Caliméro : Lui aussi entré en cours de jeu, Brandao, intenable ces derniers temps (cinq buts en six matches), a eu moins de réussite lors de la demi-heure qu'il a passée sur le terrain. Mais, en toute fin de match, sur un centre venu de la gauche de Charles Kaboré, le Brésilien a vu sa magnifique tête croisée heurter le poteau. Saudade...

La pensée du jour : "Je commence à bien me sentir dans l'équipe." Et comment ! Prêté par Chelsea lors du mercato d'hiver, Gaël Kakuta est en train de devenir l'"homme plus" de Dijon. Face à Nice, samedi soir (3-0), le prodige tricolore, 20 ans, a fait étalage de son talent avec deux buts magnifiques, l'un inscrit d'une frappe des 20 mètres et l'autre, "offert" à Brice Jovial après un contrôle orienté qui a destabilisé toute la défense azuréenne. L'entraîneur du DFCO, Patrice Carteron, pouvait demander une "standing-ovation" à son nouveau protégé...

Eden Hazard (930x620)

© MAXPPP

Le geste technique : Une semaine après son incroyable défaite à domicile (5-4) face à Bordeaux, Lille a repris les choses en mains à Lorient, avec une courte victoire surgie du pied de Benoît Pedretti. D'une subtile louche, l'ancien Sochalien trouva Mathieu Debuchy dans le dos de la défense lorientaise. Le latéral du Losc s'arracha pour inscrire, à un petit quart d'heure de la fin, le seul but de la rencontre.

La cacahuète : Toulouse a frappé 17 fois au but sur la pelouse de Nancy, qui a coulé à domicile sur le score fleuve de 3-0. Artilleur en chef, le jeune Adrien Regattin a été à l'origine de deux buts. Sa frappe enroulée du gauche des 25 mètres, déviée, n'a laissé aucune chance à N'Dy Assembe (20e). En deuxième mi-temps, c'est cette fois une puissante frappe en demi-volée qui a forcé le portier nancéien à relâcher le ballon dans les pieds d'Emmanuel Rivière.

Le super loser : Le capitaine brestois Omar Daf est resté plusieurs minutes après avoir reçu dans le visage un gobelet de boisson gazeuse lancé par un spectateur du Stade François-Coty, à Ajaccio. Le trublion a été arrêté par les stadiers...

Le moment où tout a basculé : Il reste moins de dix minutes à jouer à Ajaccio lorsque l'arbitre de la rencontre, Jean-Charles Cailleux, désigne le point de penalty pour une main du Brestois Benoît Lesoimier. L'ancien Lensois Eduardo se présente face à Steeve Elana et décide de frapper sur la droite du gardien. Le portier breton se détend bien et repousse le cuir. 0-0. Le Stade Brestois ramène un point précieux de son déplacement en Corse et Elana continue de s'affirmer comme l'un des tout meilleurs gardiens de L1, aux côtés du Parisien Salvatore Sirigu.

Celui qui a bien mérité sa douche : Sidney Govou. De retour en France après un exil d'une saison en Grèce, au Panathinaïkos, Sidney Govou n'avait pas encore inscrit le moindre but avec Evian-Thonon Gaillard en championnat. C'est chose faite depuis samedi soir où l'ancien international a fait trembler les filets dans les toutes dernières secondes du temps additionnel, à Caen (2-2). A noter que le dernier but de Govou en Ligue 1 remontait au 7 novembre 2009, lors du fameux 5-5 entre Lyon et Marseille au Stade de Gerland.

Les résultats :

Lorient - Lille : 0-1 (Debuchy 76e)
Marseille - Valenciennes : 1-1 (Diarra 16e pour l'OM, Gil 51e pour VA)
Nancy - Toulouse : 0-3 (Sirieix 9e, Regattin 20e et Rivière 72e)
AC Ajaccio - Brest : 0-0
Caen - Evian-TG : 2-2 (Frau sp 45e+2 et Nabab 57e pour Caen, Barbosa 51e et Govou 90e+4 pour Evian-TG)
Dijon - Nice : 3-0 (Kakuta 43e, Jovial 53e et Koné 88e)
Sochaux - Auxerre : 0-0

*>> Retrouvez la bible d'Europe1.fr en short