Bleus : un nul comme une victoire

  • A
  • A
Bleus : un nul comme une victoire
@ REUTERS
Partagez sur :

COUPE DU MONDE - L'équipe de France a égalisé par Giroud tout au bout du temps additionnel.

Europe1.fr vous fait revivre le choc entre l'Espagne et la France, à Madrid. Ambiance, anecdotes, statistiques, vous allez tout savoir.

sifflet rouge
90'+4 : L'équipe de France, percutante en deuxième période, décroche tout au bout du temps additionnel le match nul. Les Espagnols, bien trop attentistes, n'ont pas réussi à accaparer le ballon comme ils en ont l'habitude. Et voici ce groupe I, qui semblait promis à l'Espagne, totalement relancé. Espagne - France : 1-1

ballon
90'+4 : L'égalisation française ! Giroud arrache le but du 1-1, de la tête, sur une toute dernière offensive et après un centre millimétré de Franck Ribéry. C'est fort ! Et mérité. Espagne - France : 1-1

88' : Benzema, qui se plaint d'une douleur à un genou, est remplacé par Giroud. Le Madrilène a réalisé un bon match, mais encore sans but...

84' : Et pendant ce temps-là... Allemagne-Suède : 4-4 ! Cet Espagne-France est de très bonne qualité mais il n'a rien à voir avec ce qui s'est passé à l'Olympiastadion de Berlin. L'Allemagne, qui menait 4-0 à l'heure de jeu, a été tenue en échec par la Suède. A noter que Zlatan Ibrahimovic a marqué le premier but des Scandinaves à la 62e minute.

82' : Les Bleus dominent cette deuxième période mais ne parviennent pas à marquer. Et les statistiques ne sont pas en leur faveur. Quoi que ce soir, les joueurs de Didier Deschamps se contenteraient très certainement d'un match nul, qui serait mérité d'ailleurs.

76' : Le stade Vicente-Calderon salue l'entrée en jeu de Fernando Torres, "el nino" de l'Atletico, qui a évolué pendant six saisons avec les Colchoneros avant de partir pour Liverpool en 2007. Au total, l'actuel attaquant de Chelsea a inscrit 91 buts en 243 matches.

73' : Le raté de Sissoko ! Après une ouverture de Matuidi, Benzema se retrouve seul sur le côté gauche. Le Madrilène trouve Moussa Sissoko (entré en jeu à la place de Ménez), qui déchire totalement sa reprise du droit ! Quelle occasion pour le Toulousain...

67' : Benzema, sur centre de Ribéry, puis Ménez, sur un tir de Benzema, sont tout près d'égaliser pour les Bleus... L'Espagne semble friable.

61' : Le match devient fou ! L'entrée en jeu de Mathieu Valbuena à la place de Maxime Gonalons a revitalisé les Bleus (C'est ce que pense aussi son coéquipier à l'OM Joey Barton, qui twitte : "Valbuena a changé le match. Le fait qu'il ne soit pas titulaire avec l'équipe de France me dépasse. #joueurdeclasse). Ribéry a trouvé le petit filet (59e) tandis que les Espagnols ont manqué par deux fois d'alourdir le score, d'abord par Fabregas (60e) puis par Xavi une minute plus tard...

50' : Après David Silva, c'est au tour d'Alvaro Arbeloa de regagner les vestiaires prématurément. Il est remplacé par l'un des régionaux de l'étape, Juanfran, qui évolue chez les Colchoneros de l'Atletico Madrid.

sifflet vert

22h03 : Le match reprend avec les 22 mêmes acteurs.

sifflet rouge
45'+2 : Les Bleus sont menés à la pause sans que ce soit scandaleux. Mais l'histoire aurait pu être tout autre si l'arbitre de la rencontre avait validé le but de Ménez. Nénamoins, le penalty détourné par Lloris permet à l'équipe de France de conserver l'espoir de ramener quelque chose du stade Vicente-Calderon. Espagne - France : 1-0

45' : Le double exploit de Lloris ! L'ancien gardien de l'OL jaillit devant Pedro avant de repousser la tentative de Cazorla. Toujours 1-0.

43' : La parade de Lloris ! Cesc Fabregas, peu en réussite depuis le début de la rencontre, voit sa frappe repoussé par le gardien de Tottenham, qui détourne le cuir sur sa droite.

41' : Penalty pour l'Espagne ! Koscielny fauche Pedro qui l'avait pris de vitesse. La sanction est logique, tout comme le carton jaune.

39' : But des Bleus... refusé ! Sur un coup franc de Yohan Cabaye depuis le côté droit, Karim Benzema remet de la tête pour Jérémy Ménez qui conclut. Mais l'arbitre assistant lève son drapeau pour hors-jeu. Si celui-ci vise Benzema, il est limite. S'il vise Ménez, ce qui semble être le cas, il est inexistant.

Ménez but hors-jeu (930x310)

© REUTERS

34' : Ribéry lance Benzema sur le côté gauche. L'attaquant du Real prend de vitesse la défense espagnole et adresse un tir croisé gauche que son coéquipier en club, Iker Casillas, sort d'une manchette.

Ramos buteur face à la France (930x620)

© REUTERS

ballon
25' : Le but de Ramos ! Le défenseur central du Real Madrid se retrouve tout seul à trois mètres pour placer son coup de tête sur corner. Le cuir rebondit sur le poteau. Pedro récupère sur le côté droit et retrouve... Ramos, qui, cette fois et du pied droit, envoie le ballon au fond des filets. Espagne - France : 1-0

20' : Le match de Madrid ressemble comme deux gouttes d'eau à celui du 23 juin dernier, à Donetsk, en quarts de finale de l'Euro. Ce soir-là, un coup de tête et un penalty du même Xabi Alonso avaient ruiné les espoirs des Bleus. A lire :Bleus, bonsoir tristesse !

14' : L'équipe d'Espagne joue sur un tout petit rythme, comme à l'Euro. Et, comme à l'Euro aussi, la Roja est capable de placer quelques flèches bien tranchantes après quelques redoublements de passe. Du côté des Bleus, on a du mal à conserver la maîtrise du ballon.

10' : David Silva est contraint de quitter ses partenaires après moins de dix minutes de jeu. Le joueur de Manchester City, touché à une cuisse, cède sa place à Santi Cazorla, qui évolue à Arsenal.

5' : Le match débute comme on l'attendait, à savoir que les Espagnols ont le contrôle du ballon dans la moitié de terrain française et que les Bleus doivent se contenter de quelques contres...

1' : Dès les premières secondes de jeu, les supporters espagnols donnent le ton avec des "Olé" à chaque passe réussie. S'ils continuent comme ça, ils risquent de se fatiguer...

sifflet vert

21h02 : Le coup d'envoi est donné par les Bleus, qui, ce soir, évoluent en blanc. Le stade Vicente-Calderon, antre habituel de l'Atletico Madrid, tenant de la Ligue Europa, n'a pas fait le plein.

20h52 : Le milieu de terrain français est privé ce mardi du Lillois Rio Mavuba, qui n'oublie pas de soutenir ses coéquipiers via Twitter...

20h47 : La presse espagnole avait déjà renommé Olivier Giroud en Giraud. Cette fois, c'est la feuille de match officielle qui a du mal avec les noms des joueurs français. Mickaël Landreau est rebaptisé Landreal et Etienne Capoue devient Capove.



20h42 : La composition de l'équipe de France pour ce match crucial est celle attendue. Didier Deschamps a décidé de faire confiance au Lyonnais Maxime Gonalons en sentinelle devant la défense et au Parisien Jérémy Ménez sur le côté droit de l'attaque. En face, Vicente Del Bosque est fidèle à son schéma avec un "faux neuf", à savoir le Catalan Cesc Fabregas, milieu de terrain de formation qui va évoluer au poste d'avant-centre. A noter également la titularisation d'un autre milieu de terrain, Sergio Busquets, en défense centrale.

France : Lloris - Debuchy, Koscielny, Sakho, Evra - Cabaye, Gonalons, Matuidi - Ménez, Benzema, Ribéry; Espagne : Casillas - Arbeloa, Busquets, Ramos, Alba - Xavi, Alonso, Iniesta - Silva, Fabregas, Pedro

20h38 : En face, les chiffres de la force espagnole font peur. La Roja, championne du monde et double championne d'Europe en titre, a remporté ses 24 derniers matches de qualification. Mais sa réussite en éliminatoires de Coupe du monde ne date pas d'hier. Depuis 1934, l'Espagne a ainsi signé 42 succès en 48 matches, pour 6 nuls et 0 défaite. Impressionnant. Et un peu effrayant.

20h36 : Problème, l'équipe de France souffre actuellement d'un manque flagrant de réalisme. Sur les six derniers matches, ils n'ont marqué que quatre buts. Karim Benzema, lui, en est à huit matches consécutifs sans marquer (dernier but contre l'Estonie). Pire, sur ses 35 derniers tirs avec le maillot de la sélection, l'attaquant du Real Madrid n'a pas réussi à en transformer un seul en but...



20h35 : Les Bleus restent sur trois défaites et deux corrections consécutives face à la Roja, en match de préparation à la Coupe du monde 2010 (0-2) et en quarts de finale du dernier Euro (0-2). Pour espérer l'emporter, ils devront y croire, mais aussi résister et, pourquoi pas, marquer. A lire :Et si les Bleus gagnaient en Espagne ? 

20h33 : Après avoir vaincu en Finlande (1-0) et battu la Biélorussie (3-1), la France se déplace en Espagne dans le cadre des qualifications à la Coupe du monde 2014. Les deux équipes pointent actuellement en tête du classement du groupe I avec six points. Ce match est d'autant plus important qu'une seule équipe sera qualifiée directement pour le Mondial brésilien, la deuxième disputant les barrages.