Bleus : primes gelées, Deschamps dans la short-list

  • A
  • A
Bleus : primes gelées, Deschamps dans la short-list
Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët@ CAPTURE I>TELE
Partagez sur :

 Le président de la FFF a également annoncé la convocation de Ben Arfa, Mvila, Nasri et Ménez.

Après l'Euro tumultueux des Bleus et le départ de Laurent Blanc du poste de sélectionneur national, l'intervention du président de la FFF Noël Le Graët était très attendue. Sanctions ou pas contre les joueurs ? Qui pour remplacer Laurent Blanc ? Noël Le Graët a apporté des premières réponses, mardi.

Pour les primes, les Bleus devront attendre. Le président de la FFF a annoncé un gel de "toutes les primes, sans exception" de "l'ensemble de l'équipe de France à l'Euro 2012". "C'est de l'argent bloqué qui sera peut-être distribué, peut-être pas", a-t-il fait valoir.

Ben Arfa, Mvila, Nasri et Ménez convoqués. Les quatre joueurs qui se sont tristement illustrés durant l'Euro devront répondre de leur comportement devant la commission de discipline de la fédération "dans les délais les plus courts". Le président a tout de même assuré qu'il "les laisserait passer leurs vacances".

Une short-list pour remplacer Blanc... Concernant l'épineuse question du nouveau sélectionneur des Bleus, Noël Le Graët a précisé que la FFF s'accordait délai de réflexion de "quelques jours" pour se prononcer sur ce poste. Évidemment, le président a "une short-list", dans laquelle figurent notamment Arsène Wenger ou Paul Le Guen, en plus de Didier Deschamps.

... Dont Deschamps est le favori. Il a toutefois confirmé que Didier Deschamps, qui vient de quitter l'Olympique de Marseille, était son favori. "C'est un très bon choix.  "J'ai vu Didier Deschamps hier soir (lundi) rapidement. En aucun cas, la proposition lui a été faite. Il m'a confirmé que l'équipe de France faisait partie de ses rêves. Il m'a demandé une période de réflexion de quelques jours", a ajouté Noël Le Graët.

Concertation entre professionnels et amateurs. "Vexé", éhonté du comportement des Bleus durant l'Euro, en inadéquation avec les primes demandées, le président Le Graët a annoncé une concertation à venir entre footballeurs professionnels et membres du monde amateurs. "Lloris viendra avec deux ou trois copains passer une journée parler de tout ça" avec des représentants du monde amateur. Pour mieux se comprendre. "Es-ce qu'il faut laisser les primes de matches lors des amicaux, doit-on accorder une prime lorsqu'on atteint les quarts de finale, ou seulement quand on arrive en finale ?" Voilà le genre de sujets qu'ils aborderont.

Le Graët veut "parler foot". Fatigué des polémiques actuelles autour des Bleus, le président souhaite que le délai d'une petite semaine qu'il s'accorde pour nommer le nouveau sélectionneur serve à "parler du sportif". "Parlez de la Suède, de l'Espagne, oubliez Nasri", a-t-il demandé aux journalistes présents.