Bleus : Antoine Griezmann en approche ?

  • A
  • A
Bleus : Antoine Griezmann en approche ?
Antoien Griezmann a déjà porté le maillot bleu chez les sélections de jeunes.@ MAXPPP
Partagez sur :

DERNIERS TESTS - Didier Deschamps dévoilera jeudi la liste des joueurs convoqués face aux Pays-Bas.

C’est la dernière liste avant la Coupe du monde, qui débutera pour les Bleus le 15 juin prochain, face au Honduras. Didier Deschamps ne devrait apporter qu’une ou deux petites retouches pour affronter les Pays-Bas, le 5 mars prochain, au Stade de France. Ce dernier match amical avant d’entrer de plain-pied dans la préparation au Mondial, sera l'occasion d'essayer des petits nouveaux.

Griezmann avec la Real (930x620)

Griezmann, comme une évidence. S’il y a bien un joueur qui est attendu, c’est l’ailier de la Real Sociedad Antoine Griezmann. Étincelant de l’autre côté des Pyrénées avec 15 buts inscrits en Liga, le joueur originaire de Mâcon a purgé sa suspension avec les Bleus et il est de nouveau sélectionnable. Et il est aujourd'hui difficile pour Deschamps de faire l’impasse sur Griezmann, c’est du moins l’avis du consultant Europe 1 Guy Roux. "Il est polyvalent, il peut jouer dans l’axe dans un 4-4-2, mais aussi sur les côté, aussi bien à droite qu’à gauche, dans un 4-3-3", analyse-t-il. "Il y a certes d’autres jeunes joueurs qui candidatent comme (Florian) Thauvin, mais aujourd’hui, Griezmann est le favori." Outre Griezmann et Thauvin, donc, Alexandre Lacazette, buteur numéro 1 de l’Olympique lyonnais, pourrait faire son retour chez les Bleus.

Abidal, par ici la sortie ? Pour le reste, ça risque d’être du grand classique. Didier Deschamps pourra compter sur le retour du défenseur Raphaël Varane, guéri d’une blessure au genou. Le défenseur du Real Madrid a confié au micro d'Europe 1 être "impatient" de connaître la liste et "d’être appelé" par le sélectionneur national. Eric Abidal pourrait en faire les frais. Moins tranchant ces dernières semaines en Principauté, le Monégasque - mis en tribune par Claudio Ranieri contre Reims - connaît "des petites défaillances ces derniers temps", selon Guy Roux, qui voit bien une charnière centrale Varane-Koscielny pour affronter les Oranje, impressionnants lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, avec neuf victoires en dix matches.

sur le même sujet, sujet,

BLEUS - Ils ont cinq mois pour convaincre Deschamps

EN FORME - Griezmann inscrit un nouveau doublé