Ben Arfa mérite-t-il sa place à l'Euro ?

  • A
  • A
Ben Arfa mérite-t-il sa place à l'Euro ?
@ REUTERS
Partagez sur :

LA POLÉMIQUE - Hatem Ben Arfa est en très grande forme. Sera-t-il sélectionné pour l'Euro ?

Un raid solitaire de 60 mètres lundi après-midi. Un de plus pour Hatem Ben Arfa qui cartonne actuellement avec Newcastle. Après une grave blessure (double fracture tibia-péroné) l'an passé, l'ancien marseillais est revenu à son meilleur niveau. "HBA" n'a désormais plus qu'un seul souhait : retrouver l'équipe de France et participer à l'Euro en Pologne et en Ukraine (du 8 juin au 1er juillet). Laurent Blanc va devoir trancher. Pour l'aider, la rédaction d'Europe1.fr ouvre le débat.

OUI : "la France a besoin de son talent"

Victor Dhollande-Monnier, de la rédaction d'Europe1.fr

"Des buts venus d'ailleurs, des matches pleins et des gros titres dans la presse britannique. Avec de telles performances, Laurent Blanc est obligé de se pencher sur la question. S'il suit le jugement (un peu exagéré) du coach d'Hatem Ben Arfa, Alan Pardew, qui le compare à… Lionel Messi, le sélectionneur des Bleus devra le prendre. Plus sérieusement, il est l'un des rares joueurs français capables d'éclairs de génie en ce moment. Si on regarde ses concurrents chez les Bleus (Samir Nasri, Mathieu Valbuena, Marvin Martin), Hatem Ben Arfa est celui qui apporte le plus d'espoir. Repositionné sur l'aile droite à Newcastle, l'ancien marseillais dynamite le jeu à chaque fois qu'il est sur le terrain. Et même s'il n'est pas titulaire en juin prochain, son rôle de joker pourrait être très utile aux Bleus".

NON : "Il a pris trop de retard"

Julien Froment, du service des sports d'Europe 1

Ben-Arfa-2
"A un peu plus de deux mois de l’Euro, il serait très étonnant de voir figurer Hatem Ben Arfa dans la liste du sélectionneur Laurent Blanc. Si on peut légitimement saluer son retour en forme avec Newcastle, qui plus est après une fracture du tibia et du péroné, l’ancien Lyonnais a pris trop de retard sur la concurrence. Que ce soit dans l’axe avec Samir Nasri ou, dans une moindre mesure, Marvin Martin, sur le côté gauche avec Franck Ribéry, Loïc Rémy, ou encore à droite avec Jérémy Ménez, "HBA" part de trop loin pour espérer figurer parmi les 23 qui s’envoleront en Ukraine et en Pologne. Après son absence au Mondial 2010, Ben Arfa pourrait une nouvelle fois passer son tour…"