Beckham cherche franchise à Miami

  • A
  • A
Beckham cherche franchise à Miami
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - La star anglaise est en quête de financements pour boucler son dossier de franchise MLS.

David Beckham lors de son dernier match (930x620)

© REUTERS

Lorsqu'il est arrivé en Major League Soccer, au Los Angeles Galaxy, en 2007, David Beckham avait déjà en tête l'idée de devenir ensuite propriétaire d'une franchise. La Ligue lui avait en tout cas offert la possibilité d'en acheter une pour la somme réduite de 25 millions de dollars (soit un peu plus de 18 millions d'euros) avant l'échéance du 31 décembre 2013. L'an 2014 est arrivé et Beckham n'est toujours pas propriétaire. Pour autant, l'ancien pigiste de luxe du PSG n'aurait pas abandonné le projet de devenir le boss de l'une des franchises du championnat américain, qu'il a remporté sur le terrain en 2012 (photo).

Un milliardaire bolivien comme caution

Si une nouvelle franchise de MLS vient de voir le jour à Orlando, Beckham lui, voudrait implanter cette nouvelle équipe un peu plus au Sud, mais toujours en Floride, à Miami. L'icône du football anglais a réussi à rassembler les fonds nécessaires grâce au milliardaire bolivien Marcelo Claure, l'un de ses amis sur la côte Est. Mais l'argent récolté ne serait pas encore suffisant. L'accord avec la MLS achopperait notamment sur la garantie que cette franchise dispose de son propre stade. Selon le site de l'hebdomadaire Sports Illustrated, la MLS devrait laisser quelques semaines supplémentaires à "Becks" pour finaliser son tour de table avec un montant d'achat qui sera peut-être à peine supérieur aux 25 millions de dollars initialement demandés.

Jay-Z et LeBron James partenaires ?

Beckham et James (930x1240)

© REUTERS

Beckham aurait passé ces derniers jours à tenter de convaincre certaines personnalités de le rejoindre dans cette aventure. D'après le quotidien britannique The Daily Star, des icônes du show-biz américain, comme Jay-Z ou Beyoncé, pourraient été intéressées, mais aussi d'autres stars du sport, que Beckham a rencontrées au cours de sa carrière avec le Galaxy, comme le basketteur des Lakers, Kobe Bryant. Devenu une figure de Miami depuis ses deux titres NBA acquis avec le Heat, LeBron James, qui possède déjà quelques parts à Liverpool, pourrait être également de l'aventure.

Une chose est sûre : si l'option d'achat n'a pas été levée au 31 décembre, les deux parties, MLS comme Beckham, semblent de bonne volonté et un accord devrait être trouvé dans les semaines qui viennent. La MLS, qui compte 21 franchises depuis l'arrivée d'Orlando City, devrait en compter 24 à l'horizon 2020. Et celle de Miami de Beckham devrait être l'une d'entre elles.