Bastia-OM : huis clos avec écran géant

  • A
  • A
Bastia-OM : huis clos avec écran géant
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le préfet de Haute-Corse a autorisé l'installation d'un écran géant près de Furiani.

Vingt ans après la catastrophe de Furiani, le Sporting Club de Bastia se faisait une joie de retrouver l'OM dans son stade Armand-Cesari, mercredi, à l'occasion de la 17e journée de Ligue 1. Mais, suite aux débordements de certains de ses supporters, le 21 octobre dernier, à Ajaccio (0-0), le SCB a été condamné à un match à huis clos, qu'il doit donc purger précisément ce mercredi, face au club phocéen (21h00).

Mais s'ils ne seront pas dans les gradins, les supporters corses seront tout près du stade. En effet, en accord avec le diffuseur, BeIn Sport, le préfet de Haute-Corse a autorisé lundi la retransmission de la rencontre... sur un écran géant. "Malgré la sanction d’un match à huis clos, le Peuple Bleu aura l’occasion de pousser son équipe vers la victoire en venant massivement l’encourager sur le parking de la tribune Sud Victor Lorenzi", écrit le club sur son site Internet. Près de 2.000 à 3.000 personnes sont attendues. Et devraient mettre l'ambiance...

Déjà un huis clos en 2008

Ce n'est pas la première fois que Bastia va disputer un match à huis clos. Le 25 avril 2008, le club corse, alors en Ligue 2, s'était incliné (3-2) contre Châteauroux lors d'un match déjà sans public, conséquence de l'affaire Kébé, international burkinabé de Libourne victime d'insultes racistes de la part de supporters bastiais.

Côté OM, si l'entraîneur Elie Baup considère que ce huis clos "n'est pas du tout un avantage", car "il n'y a pas d'environnement qui vous pousse à réagir", le défenseur Nicolas Nkoulou se félicite au contraire de l'absence dans les tribunes du bouillant public corse. "Quand Bastia joue avec ses supporters, ça les motive. C'est donc plutôt bénéfique pour nous", estime l'international camerounais. En championnat, Bastia reste sur trois matches sans défaite, avec une victoire face à Lorient (2-1) et deux matches nuls sur les pelouses de Lille et de Toulouse (0-0).