Barrages : l'Ukraine, un bon tirage

  • A
  • A
Barrages : l'Ukraine, un bon tirage
@ REUTERS
Partagez sur :

TIRAGE AU SORT - Les Bleus défieront l'Ukraine en barrages les 15 et 19 novembre.

L’info. La France a eu la main très chanceuse lors du tirage au sort des barrages pour la Coupe du monde, lundi à Zurich. Les joueurs de Didier Deschamps affronteront en effet l'Ukraine, les 15 et 19 novembre prochains. Et comme si les Bleus n'avaient pas été suffisamment vernis, ils auront le privilège de recevoir pour le match retour.

Les quatre barrages (les 15 et 19 novembre) :

Portugal-Suède
Ukraine-France
Grèce -Roumanie
Islande-Croatie

L'Ukraine (930x620)

© REUTERS

Beaucoup de chance. On pourra disséquer pendant de nombreuses heures l'équipe ukrainienne, lui trouver toutes les qualités du monde. Les Bleus ne pourront tout de même pas se cacher derrière cette évidence : ils ont eu le meilleur tirage possible. Vingtième au classement FIFA, l'Ukraine possède une statistique édifiante en barrages : elle n'a jamais réussi dans cet exercice. A quatre reprises, les Ukrainiens se sont cassés les dents lors de ces matches couperets (pour les Coupes du monde 1998, 2002, 2010 et pour l'Euro 2000).


L'avantage du match retour. Avant le tirage au sort, les Bleus voulaient éviter le Portugal, l'équipe a priori la plus forte des huit barragistes. Mais les coéquipiers de Franck Ribéry n'imaginaient certainement pas avoir une telle baraka. Et pour cause, les Bleus auront également le privilège de recevoir au match retour, le 19 novembre. Et si cela ne suffisait pas à rassurer les fans tricolores, autant vous livrer ces deux derniers chiffres : la France n'a jamais perdu contre l'Ukraine (4 victoires et 3 nuls) et n'a pas pris de but à cinq reprises.



Portugal-Suède, le choc. Ce sera la rencontre vedette des barrages. Elle mettra aux prises deux des plus grands et charismatiques joueurs de la planète foot, Cristiano Ronaldo, la star du Real Madrid, pour les Lusitaniens, et Zlatan Ibrahimovic, star du PSG, pour les Suédois.

----------------------------------------------------------------------------------

>>> A lire aussi sur Europe1.fr

RÉACTION - Deschamps : "pas simple non plus"

• RÉACTION -  Giroud : "on est capable de passer"

• RÉACTION -  Le Graët : "un match équilibré"

LISTE - Les 21 pays déjà qualifiés pour le Mondial